RDC : l'usine de Kamoa-Kakula d'Ivanhoe Mines a produit 14.815 tonnes de cuivre en août 2021

Foderie de cuivre au Lualaba
PAR Deskeco - 09 sep 2021 07:56, Dans Mines

Ivanhoe Mines annonce que la mise en service à chaud et la montée en puissance de la phase 1 de Kamoa-Kakula  progresse bien et s'approche de la performance nominale de conception à l'état stable.

Au cours du mois d'août, l'usine a atteint un taux de broyage moyen de plus de 9 000 tonnes par jour à une teneur d'alimentation moyenne de plus de 6,0 % de cuivre . Le 29 août, l'usine de concentration de la phase 1 a produit plus de 600 tonnes de cuivre en concentré filtré, ce qui correspond au taux de production quotidien de l'usine en régime permanent.

Au cours du mois d'août, l'usine de concentration a produit du concentré contenant 14 815 tonnes de cuivre . Au 31 août, un total de 36 712 tonnes de cuivre avaient été produites depuis le début de l'année pour être livrées soit à la fonderie de cuivre de Lualaba près de Kolwezi, soit sur les marchés internationaux. Tout le concentré produit à ce jour a été chargé dans des camions (soit en vrac pour la fonderie de Lualaba, soit dans des sacs pour les marchés internationaux) et l'arriéré de concentré sur le site minier a été résorbé.

Steve Amos, responsable des projets de Kamoa Copper, a commenté : « La mise en service à chaud et la montée en puissance de l'usine de concentration de la phase 1 se déroulent très bien, sans aucun problème significatif rencontré à ce jour. Le suivi rapide d'un filtre à concentré supplémentaire nous permettra de produire plus de concentré et de profiter des teneurs exceptionnelles du minerai provenant de la mine de Kakula, ainsi que de tout débit de broyage supplémentaire dépassant la capacité de conception. Un troisième filtre à concentré est en cours d'achat et sera intégré à l'usine de phase 2. »

Les récupérations de cuivre se sont améliorées à une moyenne de 83 % en août, avec des récupérations de plus de 86 % obtenues à plusieurs reprises. La récupération de cuivre de conception à l'état d'équilibre de la phase 1, est d'environ 86 %.

Ivanhoe Mines est une société minière canadienne axée sur l'avancement de ses trois principaux projets de coentreprise en Afrique australe : le développement de nouvelles mines souterraines mécanisées majeures dans les découvertes de cuivre de Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo et à Platreef découverte de rhodium-platine-nickel-cuivre-or en Afrique du Sud; et le vaste réaménagement et la modernisation de la mine historique de zinc-cuivre-germanium-argent de Kipushi, également en République démocratique du Congo.

Kamoa-Kakula a commencé à produire des concentrés de cuivre en mai 2021 et, grâce à des expansions progressives, est en mesure de devenir l'un des plus grands producteurs de cuivre au monde. Kamoa-Kakula et Kipushi seront alimentés par de l'électricité hydrogénée propre et renouvelable et figureront parmi les plus faibles émetteurs de gaz à effet de serre au monde par unité de métal produit. Ivanhoe Mines s'est engagée à atteindre zéro émission de gaz à effet de serre opérationnelle (Scope 1 et 2) à la mine de cuivre de Kamoa-Kakula lorsque les équipements miniers souterrains électriques, à hydrogène et hybrides seront disponibles dans le commerce. Ivanhoe explore également de nouvelles découvertes de cuivre sur ses permis d'exploration de Western Foreland en République démocratique du Congo, près du projet Kamoa-Kakula.

DESKECO

 
 

Articles similaires