Masterclass Makutano : le DG d'EquityBCDC Célestin Mukeba encourage les startups et PME à solliciter le financement auprès des banques

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 26 avr 2021 14:08, Dans Actualités

Le Directeur général d'EquityBCDC a, au cours du Masterclass du forum Makutano pour les entrepreneurs tenu ce samedi 25 avril à Kinshasa, encouragé les startups et PME à solliciter le financement auprès des banques. A l'en croire, les banques disposent assez des ressources les aider à émerger. 

S'exprimant devant un auditoire remplis d'entrepreneurs, il a estimé que les banques ont un grand rôle à jouer pour l'émergence des PME et Startups.

« Les banques ont mis en place plusieurs mécanisme pour être capables de financer les PME. La liquidé ne doit pas poser problème. Du moins chez nous à EquityBCDC ce n’est pas le cas. Nous avons déjà eu à financer plus de 21 000 PME. Cela montre notre disponibilité. », a-t-il expliqué.

Célestin Mukeba a aussi évoqué les différents types de financements qui existent dans le monde bancaire. Il s’agit, dit-il, de:

1. crédit par signature

Le plus souvent, les banques financent les entreprises en leur fournissant des capitaux sous forme de crédits de trésorerie.

Dans certaines situations, elles peuvent également leur apporter ses fonds sous forme d’engagements. Ce sont les crédits par signatures.

Dans ce cas, la banque prête sa signature sans endosser une charge de trésorerie.

La banque doit effectuer une analyse très précise dans le cadre d’une étude du crédit bancaire (quelque soit sa durée et sa nature) dans la mesure où cet engagement peut être à l’origine des dépenses importantes.

Cette forme de crédit est particulière car le banquier soumet son engagement par lettre auprès du tiers. Il est alors tenu de satisfaire aux obligations contractées envers ces tiers par certains de ses clients, au cas où ces derniers ne respecteraient pas leur engagement.

2. Crédit à court terme

Cette sorte de crédit peut être utilisé par exemple pour financer le fonds d’écoulement, des opérations courantes des entreprises.

3. Découverts bancaires

Vous êtes à découvert bancaire lorsque vous dépensez plus d’argent que vous n’en avez sur votre compte courant, donc votre compte a un solde négatif.

Pour bénéficier d’un découvert bancaire, cela suppose une confiance, une intimité avec sa banque.

4. Affacturage

Ce mode de financement intervient lorsque par exemple une entreprise a prefinancé un projet et que le paiement tarde.

Alors la banque peut prendre ces factures, questionner la société qui doit assurer le paiement pour se rassurer. Ce n’est qu’après la banque vous avance une somme d’argent pour faire face à vos besoins.

5. Leasing

C’est une opération de financement entre trois parties: La première partie est l’utilisatrice d’un bien. Par exemple, une entreprise qui veut disposer de voitures. La deuxième est un établissement de crédit ou de financement. Par exemple, une banque. La troisième est le loueur. Par exemple, un fabriquant automobile (Mercedes, Audi, Peugeot, Dacia…).

L’utilisateur paie une somme forfaitaire mensuelle pour se servir d’un matériel. Il n’en est pas propriétaire pour autant. Pour une entreprise, ce bien n’apparaît donc pas dans les comptes consolidés au niveau des immobilisations.

Le leasing peut concerner des biens mobiliers ou immobiliers qui nécessiteraient un investissement conséquent de la part de l’entreprise.

Le contrat conclu entre le loueur et l’acquéreur est à durée déterminée avec à l’issue la restitution du bien, la reconduction du contrat ou l’achat du matériel grâce à une option d’achat.

Célestin Mukeba a aussi souligné que pour bénéficier d’un financement à la banque, il faut remplir certains critères d’éligibilité tels que les statuts notariés ; procuration du Comité directeur ou de l’Assemblée générale ;
personnalité juridique ou arrêté ministériel ; Pièce d’identité valide des représentants, et autres documents.

Rappelons que depuis sa création, il y a sept ans, le réseau d’affaires Makutano s’est donné comme objectif premier de favoriser la réappropriation des économies africaines par les Africains. Centré sur les business leaders du continent, il n’en oublie pas pour autant les jeunes entrepreneurs. Le réseau leur consacre ainsi chaque année un forum dédié : le « Makutano for Youth » et, régulièrement, leur propose des séminaires de formation ou de mentoring à haut niveau.

Il y a eu parmi les animateurs,  Hannah Subayi, responsable RDC Proparco, Audrey Magnan, responsable régionale Afrique centrale Proparco, Serge Massamba, administrateur Cofina, célestin Mukeba, DG d'Equity BCDC et Henry Wazne, ADG de Sofibanque, etc. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires