Kasaï : sur des potentialités énergétiques évaluées à 327 MW, seulement 1,96 MW sont en exploitation (Le saviez-vous ?)

Kasaï
PAR Deskeco - 23 mar 2021 10:57, Dans Finances

Avec un potentiel hydroélectrique évalué à 327 MW pour 25 sites identifiés dont 17 évalués, la province du Kasaï enregistre 1,96 MW de potentiel disponible alors que l’ensemble des besoins des ménages est estimé à 139 MW, soit un gap de 127,04 MW à produire pour faire face au besoin de ménages, selon les données de l’Atlas des énergies renouvelables. Cependant, on note à ce jour 8 autres sites hydroélectriques identifiés et non évalués pouvant s’ajouter audit potentiel.

Selon les études menées dans le cadre de l’Atlas des énergies renouvelables, le Kasaï occupe une position très favorable pour développer le potentiel solaire. Les villes les plus recommandées pour des modules solaires sont notamment Luebo, avec des moyennes qui varient entre 4,4 et 5,14 kWh/m2 /j.

Pour l’exploitation de l’énergie éolienne, le territoire de Tshikapa. Ici les moyennes mensuelles du vent restent légèrement supérieures à 3 m/s à une hauteur de 10 m de sol.

Quant au potentiel énergétique en ressource biomasse, la province du Kasaï possède des millions d’hectares de terres arables. Les territoires de Mweka et Ilebo se trouvent dans une zone à forte production à cause d’une importante forêt qui présente des sols meilleurs qu’en savane.

Bien plus, les terres marginalisées pourraient convenir à la culture de Jatropha pour la production du biocarburant.

La fourniture en énergie électrique dans les grandes villes de Kasaï est assurée par des sources thermiques éprouvant d’énormes difficultés d’approvisionnement en produits pétroliers, notamment celle de Mweka, Ilebo, etc.

Pour couvrir les besoins énergétiques exprimés, de multiples initiatives ont été lancées par l’Etat, les communautés locales et les ONG, notamment : (i) le regroupement des artisans et petits techniciens dans des associations de métiers pour promouvoir les technologies des énergies renouvelables (TER) comme la roue hydraulique et la fabrication des batteries ; (ii) les initiatives privées assez dynamiques dans l’aménagement des pico ou micro centrales hydroélectriques ; et (iii) la mise en place de plusieurs infrastructures de développement énergétiques notamment celui du secteur privé ; l’EDC (Energie du Congo) à Tshikapa avec 1,5 MW de puissance installée.

Kasaï

La province du Kasaï a pour chef-lieu Tshikapa. Elle est bornée à l’Ouest par les provinces du Kwango, Kwilu et Maï-Ndombe, au Nord par la province de la Tshuapa, à l’Est par les provinces de Sankuru et Kasaï Central, au Sud par la République d’Angola. Le Kasaï couvre une superficie de 95 631 Km². Son relief appartient à deux grands ensembles : d’une part la partie Nord de la Province, située au Nord du 4ème parallèle où dominent les faibles altitudes inférieures à 500 m faisant partie des collines du Sud de la Cuvette Centrale, et d’autre part la partie située au Sud du 4ème parallèle aux altitudes moyennes de 500 à 1000 m, appartenant au plateau du Kasaï, qui occupe près de trois quarts de la province.

DESKECO

 
 

Articles similaires