RDC : la revue Kisalu propose des pistes de solutions pour faciliter les PME congolaises à accéder aux marchés publics

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 19 mar 2021 22:22, Dans Actualités

La cérémonie de parution du numéro spécial de la revue Kisalu, intitulé : "Rapport d'enquête sur l'accès des PME congolaises aux marchés publics", a eu lieu ce vendredi 18 mars à Kinshasa. Le vernissage de cet ouvrage de 38 pages a été réalisé par le PCA de l'ODEP, Florimond Muteba, sous la coordination de Me. Guy Kabeya, secrétaire exécutif du Groupe de réflexion et d'échanges sur les marchés publics (GREM).

Selon Me. Guy Kabeya, auteur dudit rapport, l'intérêt pratique de cette œuvre d'esprit est de détailler les problèmes dont font face les petites et moyens entreprises (PME) congolaises pour accéder aux marchés publics. L'ouvrage propose également des pistes de solutions pour faciliter aux PME congolaises l'accès aux marchés publics.

"L'intérêt pratique de ce rapport est de permettre aux gens de savoir les problèmes que rencontrent les petites et moyennes entreprises congolaises pour accéder aux marchés publics. Les PME congolaises rencontrent plusieurs difficultés pour gagner les marchés commandés par l'Etat qui sont des véritables opportunités d'affaires. Nous avons également proposer des solutions pour améliorer la possibilité pour les PME d'accéder à ces marchés publics", a déclaré Me. Guy Kabeya.

Ce dernier détaille, en substance, les recommandations concrètes couchées dans ce rapport dont l'application permettrait le bon fonctionnement des PME afin de favoriser l'installation d'un véritable classe moyenne et la création d'emplois en RDC.

"La première recommandation formulée par ce rapport est d'appliquer les dispositions de la loi qui encourage la prise en compte de l'expertise nationale pour accéder aux marchés publics. On demande à ce que les entreprises étrangères qui viennent en RDC puissent soutenir une partie de son marché à une PME congolaise. Et de transférer aussi les compétences à l'entreprise congolaise. Deuxième élément, on a demandé la facilitation d'accès des PMES aux marchés publics au niveau financier. Parce plusieurs PMES congolaise qui gagnent des marchés font face au problème de financement du marché. Les PMES n'ont pas l'argent pour exécuter les travaux avant financement. Troisièmement, il faut renforcer les PMES en terme de formation", a conclu Me. Guy Kabeya. 

Cinquante-trois petites et moyennes entreprises ont été interviewées dans ce rapport, notamment sur :  le niveau de connaissance des textes relatifs aux marchés publics et les avantages accordés aux PME congolaise à l'accès aux marchés publics.

Quelques principaux constats relevés dans ce rapport sont :

1. Plus de 87% des PME n'ont pas une connaissance satisfaisante de la loi sur les marchés ni de ses mesures d'application...

2. Plus de la moitié des PME estime qu'il n'existe pas dans la loi et ses mesures d'application des éléments facilitant l'accès des PME à capitaux congolais aux marchés publics ; 

3. 90% des PME nationaux ne croient pas en la fiabilité ni en la crédibilité du système de passation des marchés publics, caractérisé par le non-respect des procédures édictées en la matière, l'absence d'éthique, les mauvaises pratiques, entre autres : le clientélisme et la corruption.

Les recommandations de ce rapport sont adressées à l'Autorité de Régulation des marchés publics, au Gouvernement par le Ministère en charge des PMES, aux autorités contractantes et enfin aux corporations des PME selon les attributions et les sphères d'influence de chacune des parties.

Cet ouvrage de 38 pages est vendu à 15 USD au siège de GREM situé à Kinshasa.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires