RDC : Ivahoe Mines totalise 95.000 tonnes de cuivre en préproduction avec son projet de kamoa-Kakula

cuivre
PAR Deskeco - 02 mar 2021 08:24, Dans Mines

Les coprésidents d’Ivanhoe Mines, Robert Friedland et Yufeng «Miles» Sun, ont annoncé le lundi 1er mars que la production souterraine de minerai au projet de cuivre de Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo a pour la première fois dépassé les exigences en régime permanent de l'usine de concentration de la phase 1 de 3,8 millions de tonnes par an (Mtpa). En février, le projet a extrait et stocké 339 000 tonnes de minerai titrant 5,50% de cuivre provenant des mines de Kakula et Kansoko. Le tonnage était de 13% supérieur à celui de janvier, tandis que la teneur en cuivre a continué à augmenter, rapporte un communiqué de l’entreprise.

Les 339 000 tonnes extraites en février comprennent 47 300 tonnes à 4,62% ​​de cuivre de la mine de Kansoko, établissant un nouveau record de production mensuelle à Kansoko. Le tonnage total extrait comprend également 107 000 tonnes à 9,01% de cuivre provenant du centre à haute teneur de la mine Kakula.

Les stocks de surface de pré-production du projet contiennent maintenant environ 2,16 millions de tonnes de minerai à teneur élevée et moyenne à une moyenne de mélange estimée de 4,44% de cuivre. Le cuivre contenu dans les stocks a augmenté d'environ 19 000 tonnes en février - une augmentation de 19,2% par rapport à la production de janvier - pour atteindre un total cumulatif de plus de 95 000 tonnes (le prix actuel du cuivre est d'environ 9 100 $ US la tonne).

Kamoa-Kakula est en passe d'avoir plus de trois millions de tonnes de minerai de haute et moyenne qualité stockées à la surface, contenant plus de 125000 tonnes de cuivre contenu, avant le début prévu du traitement en juillet 2021.

Le projet de cuivre Kamoa-Kakula est une joint-venture entre Ivanhoe Mines (39,6%), Zijin Mining Group (39,6%), Crystal River Global Limited (0,8%) et le gouvernement de la RDC (20%).

DESKECO

 
 

Articles similaires