Mines : la RDC intègre le comité directeur de "Cobalt Action Partnership"

cobalt
PAR Deskeco - 24 déc 2020 12:00, Dans Mines

La République Démocratique du Congo, a intégré le projet "Cobalt Action Partnership" (CAP), une structure internationale qui s’est assignée comme mission de travailler pour favoriser les chaînes d’approvisionnement du cobalt  de manière transparente et responsable, fondées sur des approches factuelles. C'est ce que renseigne un communiqué de presse de cette structure rendu public mercredi 23 décembre.

Par cette adhésion, selon le document,  le ministre des Mines, Willy Kitobo  Samsoni, rejoint de ce fait le Comité directeur de cette organisation. Il souligne, par ailleurs, que  l’adhésion de la RDC matérialise l’engagement du gouvernement congolais d’assainir les chaines  d’approvisionnement   responsable, ajoutant  que le CAP  encourage les entreprises minières à travailler  dans l’atteint de cet objectif.

Le CAP vise également à améliorer la sécurité et les conditions de travail, à promouvoir l’égalité des sexes, à lutter contre la corruption et les violations des droits de l’homme, telles que le travail des enfants et le travail forcé, à atténuer les impacts environnementaux négatifs et à atteindre des objectifs de durabilité ambitieux, conformément aux réglementations nationales et aux normes internationales pertinentes.

Dans ce document, le CAP reconnait que le cobalt est un minerai important pour les économies locales et nationales de la RDC, mais le secteur est confronté à des défis  majeurs pour traduire cette richesse minérale en résultats de développement durable et en distribution équitable des gains de productivité. Étant donné la nature des risques et la complexité des chaînes d’approvisionnement, la diligence raisonnable est impérative mais souvent difficile.

Le même document indique que les partenaires de mise en œuvre du CAP se sont engagés à identifier des solutions et des actions dans les secteurs privés et publics à but non lucratif,  en vue  de légitimer l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM) du cobalt produit en RDC, promouvoir l’accès au marché mondial pour les producteurs de cobalt ASM, formaliser les opérations ASM, éradiquer le travail des enfants et les violations des droits de l’homme dans les communautés minières de cobalt et à harmoniser les initiatives existantes qui travaillent  sur ces questions pour assurer une coordination des efforts collectifs.

«En tant qu’initiative publique-privée impartiale soutenue par le gouvernement de la RDC, le Cobalt Action Partnership, est en mesure de devenir un moteur puissant d’un marché des batteries responsables et durables au cours de cette décennie critique pour l’action climatique. Il s’agit d’une étape importante pour la Global Battery Alliance, qui a établi le CAP en 2020 avec le soutien du Forum économique mondial », a déclaré Antonia Gawel, directrice adjointe de la plateforme pour les Biens publics mondiaux  et  membre du Comité exécutif du Forum économique mondial, cite le document.

«Je me réjouis de représenter le gouvernement de la République Démocratique du Congo à la tête du CAP et dans le cadre de nos efforts permanents pour soutenir une production responsable de cobalt en RDC », a déclaré, le ministre des Mines,  Willy Kitobo Samsoni.

Le Comité directeur du CAP comprend des représentants des secteurs publics et privés à but non lucratif.

A propos de Cobalt Action Partnership

Le Cobalt Action Partnership, par ailleurs,  en collaboration avec la Global Battery Alliance est une initiative dirigée par un comité de pilotage indépendant avec une représentation équilibrée du secteur privé, de la société civile et des gouvernements.

Le CAP est une coalition d’organisations publiques-privées à large assise et multisectorielle. Ces organisations se sont réunies pour promouvoir des chaînes de valeur du cobalt responsable et transparente, fondées sur des approches factuelles. 

DESKECO

 
 

Articles similaires