RDC : le Conseil des ministres adopte le projet de décret portant création du Fonds de Garantie de entrepreneuriat "FOGEC"

entreprendre
PAR Deskeco - 12 sep 2020, Dans Actualités

Le ministre des Classes Moyennes, des Petites et moyennes entreprises, artisanat (CMPMEA), Justin Kalumba, a obtenu, lors de la 48ème réunion du Conseil des ministres, l'adoption du projet de décret portant création, organisation et fonctionnement d’un établissement public dénommé « Fonds de Garantie de l’Entrepreunariat au Congo », FOGEC en sigle, adopté à la Commission Ecofin le 12 août 2020 et à la Commission des lois le 27 août.

Le compte-rendu du conseil des ministres note que cette matière a également fait l’objet des concertations entre le ministre des "CMPMEA" et la Cellule climat des affaires de la Présidence de la République sous la coordination du vice-premier ministre, ministre du Plan. En conclusion, cette structure a recommandé l’adoption de ce projet de Décret.

Le gouvernement rappelle que "la création de ce Fonds est l’une des réformes prévues dans le Programme National de Développement de l’Entrepreunariat au Congo (PRONADEC) que notre Gouvernement avait adopté en Conseil des Ministres".

Il (le gouvernement) note également les avantages que porte ce décret et précise que la gestion des sommes préalablement collectées par le FOGEC pour servir de garantie à l’emprunt de PME sera faite par les structures privées et spécialisées.

"Il y a lieu de rappeler que ce sont les agences et organismes privés et spécialisés qui vont gérer les sommes préalablement collectées par le FOGEC pour servir de garantie à l’emprunt de PME, suivant les conditions, modalités, us et coutumes de la profession concernée. Parmi les avantages de ce Décret, on relèvera l’impossibilité d’accéder aux prêts sur base des considérations subjectives ou complaisantes. A cela s’ajoute la nécessité du respect des règles de bonne gouvernance à charge des sociétés de gestion", indique le compte-rendu de la 48ème réunion du Conseil des ministres.

En RDC, plusieurs PME ont du mal à accéder aux crédits dans les banques commerciales  parce qu'elles rencontrent pas les critères d'éligibilités. Ce qui freine non seulement la promotion de l'entrepreneuriat mais aussi les développement des initiatives locales.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires