RDC : Félix Tshisekedi recommande le maintien du dialogue entre les sociétés pétrolières de la zone Sud-est et le gouvernement pour parvenir à une solution

station essence
PAR Deskeco - 08 aoû 2020, Dans Actualités

Au cours de la 43ème réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 07 août, le président de la République, Félix Tshisekedi, s'est appesanti sur les doléances des sociétés pétrolières des Zones Sud et Est qui se plaignent de ce que certaines de leurs charges d’exploitation, frais et services n’auraient pas été intégrés dans la structure des prix qui, selon elles, ne reflète pas la réalité.

En perspective d'éviter toute manipulation et instrumentalisation d’une telle revendication à des fins inavouées, le chef de l'Etat a recommandé le maintien du dialogue entre les acteurs en présence sous la conduite de la ministre de l’Économie nationale et celui des Hydrocarbures afin d’arriver à trouver une solution idoine en tenant compte de tous les paramètres.

Le président de la République a promis de recevoir le Premier ministre, le ministre en charge des hydrocarbures ainsi que la ministre de l'Economie afin de tabler sur ce dossier.

Pour rappel, dans un communiqué rendu public par la Fédération des entreprises du Congo au niveau provincial, les sociétés pétrolières des provinces de l'ex-Katanga et celles de la région du Kasaï annonçaient la cessation de leurs activités de distribution et de stockage des produits pétroliers à partir de jeudi 06 août. Ce, jusqu'à la publication de nouvelles structures des prix des produits pétroliers réadaptés aux conditions économiques actuelles.

Elles déploraient l'attitude du Gouvernement qui, à les en croire, refuse de revoir la structure des prix des produits pétroliers publiée Ie 7 mars 2020 en raison notamment de I'évolution très sensible des paramètres qui gouvernent la fixation des prix.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires