RDC : les relations bilatérales Sino-Congolaises sont au beau fixe (Zhu Jing, Amb. de Chine)

Primature
PAR Deskeco - 20 fév 2020, Dans Actualités

Le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a reçu Zhu Jing, l'ambassadeur de Chine en RDC, le mercredi 19 février, à la primature. La coopération bilatérale Sino-Congolaise et l’épidémie à Coronavirus qui frappe la Chine ont été au cœur de leurs échanges. 

Pour l’ambassadeur chinois en RDC, les relations bilatérales entre son pays et la RDC sont au beau fixe mais il faut en ajouter d’autres dimensions afin d’obtenir plus des résultats bénéfiques aux deux peuples.

« Nous avons évoqué les sujets concernant les relations bilatérales. Nous avons noté que nos relations bilatérales sont au beau fixe. Les partenariats stratégiques entre la Chine et la RDC ont connu un grand succès. Malgré cela, il reste encore un potentiel énorme dont il faut exploiter pour élargir notre coopération bilatérale afin d’obtenir plus des résultats concrets au bénéfice de deux peuples », a déclaré Zhu Jing au sortir de l'audience. 

Le diplomate chinois a réitéré l’engagement de la Chine, pays le plus peuplé au monde, à soutenir la RDC, l’un de grands pays en Afrique, afin qu’elle joue un rôle de Premier plan sur  la  scène internationale et africaine.

« La Chine et le Congo sont tous des acteurs importants sur la scène internationale. Le Congo est l'un de plus grand pays en Afrique et la Chine est le pays, le plus peuplé du monde. Nous avons beaucoup de travail à faire ensemble pour sauvegarder nos intérêts communs. Nous allons continuer à soutenir la RDC pour qu'elle joue un rôle plus actif dans les affaires internationales et en Afrique. On espère aussi que le Congo puisse jouer un rôle de premier plan dans la coopération Sino-africaine », ajoute-t-il.

Concernant l’épidémie à Coronavirus, l’ambassadeur chinois a présenté au premier ministre l’évolution de cette maladie et s’attend au soutien de la RDC dans l’éradication de ce fléau. 

« Concernant la santé, j'ai présenté la dernière évolution de l'épidémie du Coronavirus au premier ministre. Le Congo souffre aussi des épidémies, la Chine l'a toujours accompagné. Nous serons heureux du soutien du Congo également à notre égard. On va continuer à s'accorder le soutien mutuel avec le renforcement de la coopération concrète dans le domaine de la santé publique pour que les épidémies soient éradiquées le plus tôt possible », a-t-il conclu.

Déogratias Mutombo, gouverneur de la Banque Centrale du Congo, avait alerté, au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 7 février à l’issue de la 1ère réunion du Comité de Politique monétaire, sur le risque de la baisse des recettes publiques issues des exportations à la suite d’une persistance de coronavirus en Chique qui reste le premier partenaire économique de la République démocratique du Congo.

Jordan Mayenikini 

 
 

Articles similaires