RDC : La Société minière de Deziwa ambitionne une production de 75 000 à 100 000 tonnes de cuivre dès la première année

mines
PAR Deskeco - 15 jan 2020, Dans Mines

Il est prévu ce mercredi 15 janvier 2020, dans la périphérie de Kolwezi dans la province du Lualaba, le lancement officiel des activités de production de la Société minière de Deziwa (SODIMEZ), un contrat dit gagnant-gagnant entre la Générale des carrières et des mines (Gécamines) et la firme Chinoise  « China Nonferrous Metal Mining » (CNMC).

Dans la SOMIDEZ, CNMC détient 51% des actions et la Gécamines 49%. Ce qui est une première depuis les années 2000 où la Gécamines noue des jointes ventures où ses actions nagent entre 20 et 30% avec les sociétés minières occidentales.

Les explorations du projet Deziwa ont révélé la présence d’un gisement  de 4,6 millions tonnes de cuivre et 420 000 tonnes de cobalt. 

La première phase du projet Deziwa produira entre 75.000  et 100.000 tonnes de cuivre par an. L’ambition de la Gécamines est de produire  200.000 tonnes de cuivre par an pendant la deuxième phase.

Selon le contrat, la durée de collaboration entre la Gécamines et CNMC est de 9 ans, éventuellement prolongée de deux années si les conditions du marché n’ont pas permis à la partie chinoise de rentrer  dans ses financements. Dès lors, c’est donc au plutôt le 15 janvier 2029 ou au plus tard le 15 janvier 2031 que le projet Deziwa appartiendra totalement à la Gécamines.

Dans  ce projet, CNMC sera l’acheteur de la production de SOMIDEZ avant et après le retour à Gécamines de cette usine, selon le contrat passé par les deux sociétés.

Deziwa est l’une des réserves stratégiques de la Gécamines dans la périphérie de la ville de Kolwezi.

C’est en juin 2016 que la Gécamines et CNMC ont signé la joint-venture de SOMIDEZ avant de signer l’avenant technico économique en  mai 2017 qui marqua le point de départ de la construction du projet, suivie une année plus tard du début de la construction de l’usine.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires