RDC :Patient Sayiba à l'assaut du Lualaba pour sensibiliser sur les documents de traçabilité du Frêt émis par l'OGEFREM

Ogefrem
PAR Deskeco - 13 déc 2019, Dans Actualités

Le D irecteur général l'OGEFREM (Office de gestion du Frêt multimodal), Patient Sayiba TAMBWE, a foulé se sol de Lubumbashi le dimanche 8 décembre pour entamer son itinérance dans le cadre de la sensibilisation des parties prenantes à l'export-import. Après Lubumbashi, le DG de l'Ogrem n'a pas eu de repos. Après Kipushi mardi 10 décembre, le dg de l'Ogefrem et toute sa délégation ont pris le chemin de Kolwezi pour des nouvelles rencontres aves les milieux d'hommes d'affaires et des déclarants en douane. 

La délégation de l'Ogefrem devait parcourir 320 km de routes, avec deux escales, la première à Likasi où Patient Sayiba TAMBWE a échangé avec les opérateurs économiques sur les documents désormais exigibles pour toute importation ou toute exportation en RDC. Il s'agit de la fiche électronique de renseignement à l'importation (FERI), la fiche électronique de renseignement à l'exportation (FERE) et l'attestation de destination (AD). 

Au cours de ces échanges entre l'OGEFREM et ses partenaires les chargeurs, il était question de la facilitation du commerce que ces documents apportent dans la traçabilité des marchandises. Dans le cadre d'assistance aux chargeurs, les opérateurs économiques de Likasi ont appris avec joie que le DG de l'Ogefrem est intervenu en leur faveur dans les doléances qu'ils exprimées sur l'état de la route de Mukambo. 

Concrètement, le DG a sollicité et obtenu auprès du gouverneur du Haut-Katanga la main levée sur l'interdiction de passer par la route kasumbalesa qui frappait les camions vides. Pour garder la confiance qui est ainsi née entre partenaires, le Comité local de facilitation sera réactivé pour asseoir un dialogue permanent. 

Après ces échanges, le patron de l'Ogrem a repris la route pour Kolwezi mais avec une autre escale à Tenke Fungurume Mining où il était invité pour donner plus d'informations sur la FERI, la FERE et l'AD. Ici, le numéro Un de l'Ogefrem a visité les bureaux de l'OCC, de la DGDA et de l'administration minière sur le site. L'OGEFREM étant le seul service absent, Patient Sayiba a promis d'installer, dès le début de l'année prochaine, une antenne Ogefrem sur le site de Tenke Fungurume Mining.

Tfm

Dans les discussions qui ont suivi avec le Top management de TFM, le DG de l'Ogefrem a expliqué dans les moindres détails, les facilitations des documents de traçabilité que son office a émis. Les frais y relatifs ne sont pas de taxes mais plutôt des frais administratifs liés à la conception, à l'entretien, la mise à jour du logiciel et à la prise en charge du personnel commis à cette tâche, ne cesse d'expliquer Patient Sayiba TAMBWE. 

Il a également exposé sur l'importance de la plate forme logistique de Kasumbalesa. Ce port sec peut être une aubaine pour TFM qui convoie un charroi très important pour la sortie de ses exportations ou ses importations. L'intérêt s'est révélé grandissant du côté de TFM pour participer à la construction de ce port sec de kasumbalesa. Même si le DG a convaincu les dirigeants de TFM de la nécessité pour eux d'être partie prenante à l'érection du port sec. Certes, il faut encore attendre la décision du conseil d'administration de Tenke Fungurume Mining quant à ce. 

Cependant, d'ores et déjà, Patient Sayiba TAMBWE se tient prêt avec la note conceptuelle de ce projet pour des discussions pratiques en cas de besoin.

C'est dans la nuit que le DG de l'Ogefrem et sa délégation sont arrivés à Kolwezi, chef-lieu de la province de Lualaba. Le lendemain matin, soit le mercredi 11 décembre, il s'est ouvert à Kolwezi la première édition de "Lwalaba Investment Forum" où Patient Sayiba était paneliste. 

Lualaba

Dans son intervention, il a retracé l'historique et les missions de l'Office qui a connu une mutation de gestion du Frêt maritime à la gestion du Frêt Multimodal ; le contexte de la RDC étant celui d'un pays semi enclavé et utilisant tous les moyens de transport pour son Frêt. Il a aussi éclairé la lanterne des participants sur les documents de traçabilité que sont la FERI, la FERE et l'AD avant de répondre aux questions des participants à ce forum.

Amédée Mwarabu 

 
 

Articles similaires