RDC: Manifestation des creuseurs artisanaux munis d’armes à feu à Masisi (Nord-Kivu)

PAR Deskeco - 04 mai 2018, Dans Actualités

Les creuseurs artisanaux travaillant sur le site minier de Rubaya dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu) ont manifesté ce vendredi 4 mai 2018 contre la fermeture des activités d’exploitation par les autorités.

La division provinciale des mines a interdit les activités minières des creuseurs artisanaux sur le site de Rubaya depuis avril dernier. D’après l’administratrice adjointe du territoire de Masisi, Berthe Mapendo, les creuseurs ont commis des “dérapages” en marge de leur manifestation. Plusieurs sources affirment que certains creuseurs étaient munis d’armes blanches et à feu.

“Il y a eu des manifestations, ils ont fait des dérapages parce qu’ils ont pillé aussi, barricadé les routes et changé l’atmosphère de toute la contrée. Je ne sais pas confirmé s’ils étaient armés ou pas. Moi-même je l’ai appris”, a-t-elle dit à DESKECO.COM

Officiellement les autorités ont interdit l’exploitation artisanale suite aux nombreux cas d’éboulement et les activités nocturnes pourtant défendues sur le site de Rubaya.

Le soulèvement des mineurs sèment de psychose au sein de la population. “Pour le moment la population vit dans la psychose parce qu’il y a une forte concentration de ces creuseurs dans la contrée. Maintenant ils n’ont plus de boulot, ça inquiète la population parce qu’ils se retournent contre elle”, a ajouté l’administratrice adjointe du territoire de Masisi, Berthe Mapendo.

Les mouvements de protestation sont fréquents sur à Rubaya qui abrite un site minier qui appartient à la Société minière de Bisunzu (SMB) exploité la Coopérative des exploitants minières de Masisi (COOPERAMA).

 

Patrick Maki

Articles similaires