RDC : les chiffres clés du secteur monétaire au 3 janvier

PAR Deskeco - 15 jan 2019, Dans Actualités

La République démocratique du Congo a clôturé l’année 2018 avec des indicateurs du secteur monétaire au vert. Selon la Banque Centrale du Congo, « les indicateurs du secteur monétaire sont restés sous contrôle » durant l’exercice 2018.

Voici quelques chiffres clés du secteur monétaire au 3 janvier 2019, selon les données livrées dans le bulletin d’informations statistique de la banque centrale du Congo.

Le compte courant des banques s’est établi à 804,1 milliards de CDF, face à un niveau des réserves notifiées de 836,2 milliards, dégageant un niveau négatif des avoirs libres des banques de 32,1 milliards de CDF.

Le marché interbancaire affiche des opérations suivantes?: Volume annuel au 31 décembre de 1.464,5 milliards de CDF et volume hebdomadaire de 26,0 milliards de CDF?; taux moyen pondéré étant à 6,4?%.

Au 02 janvier, l’encours des bons BCC s’est établi à 37,50 milliards de CDF, venant de 42,50 milliards de CDF, soit une injection de 5,0 milliards, constitué de 20,0 milliards (28 jours), 17,50 milliards (84jours) ».

Pas de soumissions reçues pour la maturité à 7 jours malgré l’appel d’offre d’une fourchette allant de 15,0 à 20,0 milliards.

Les instruments de la politique monétaire et de change sont restés inchangés et prudents. Le coefficient de la Réserve obligatoire : dépôts en devises à vue et à terme respectivement à 13,0?% et 12,0?%, et ceux pour les dépôts en CDF à vue et à terme à 2,0?% et 0,0?%. Le taux Directeur est resté à 14,0?%.

Amédée MK

 
 

Articles similaires