RDC :Le Fonds mondial veut voir clair sur les dépenses publiques du secteur de la santé en 2018

PAR Deskeco - 25 juil 2019, Dans Actualités

La République démocratique du Congo accuse un retard dans la communication des fonds publics dépensés dans le secteur de la santé au cours de l'année 2018 dans le cadre de son partenariat avec le Fonds mondial sur la lutte contre trois pandémies à savoir la tuberculose, le paludisme et le sida.

"Je suis au regret de vous rappeler que, malgré nos sollicitations répétées, aussi bien auprès de vos services qu'à travers le comité de suivi du cofinancement de l'instance de coordination nationale, nous n'avons reçu à ce jour aucune information exhaustive et fiable sur les dépenses publiques effectuées dans le secteur de la santé en République démocratique du Congo en 2018 ", note le Fonds mondial dans son courrier du 16 juillet adressé à Oly Ilunga (photo), alors ministre de la Santé.

En effet la République démocratique du Congo a bénéficié de 80 millions USD du Fonds mondial pour la période 2017-2019. Dans le cadre du partenariat de cofinancement du secteur de la santé, la RDC doit en retour assurer des dépenses dans le secteur de la santé de l'ordre de 15% du montant du Fonds mondial soit 12 millions USD sur la période de trois ans.

Il se fait que Kinshasa n'est pas en ce jour en mesure de communiquer des informations "exhaustives et fiables" sur ses dépenses publiques.

Le Fonds mondial a besoin de ces informations, pour accroître le cas échéant sa contribution dans le secteur de la santé en RDC, au cas où les dirigeants congolais prouvaient qu'ils ont remplis leurs engagements de 15% requis.

Le Fonds mondial compte mobiliser 14 milliards USD à la conférence prévue à Lyon en France du 9 au 10 octobre 2019 sous le haut patronage du président français, Emmanuel Macron.

C'est en prévision de cette conférence de mobilisation des fonds que le Fonds mondial presse ses partenaires dont la RDC à ses mettre en règle afin de lui permettre de présenter un rapport complet aux bailleurs des fonds.

"L'absence d'informations fiables et officielles du pays à ses engagements pourrait avoir un impact négatif sur quant à la prochaine allocation de la République démocratique du Congo, qui non seulement pourrait être réduite du fait de la diminution globale des dotations  en cas de levée de fonds inférieure aux objectifs, mais pourrait en outre être diminuée d'un montant additionnel pour manquement du pays des engagements pris", prévient Nicolas Farcy, gestionnaire de portefeuille au Fonds mondial.

Le ministre de la Santé a démissionné le 22 juillet dernier suite aux différents avec la présidence de la République quant à l'approche de la riposte contre Ebola dans la province du Nord-Kivu.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (the Global Fund to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria), souvent appelé « le Fonds mondial », ou en anglais « the Global Fund », est une fondation à but non lucratif destinée à « attirer, …mobiliser et …investir des ressources supplémentaires pour mettre fin aux épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme à l’appui de la réalisation des Objectifs de développement durable établis par les Nations Unies.

Amédée MK

Articles similaires