RDC: Le Conseil économique et social appelle le gouvernement à mettre en œuvre sa politique verte

PAR Deskeco - 05 juin 2019, Dans Actualités

« Le CES exhorte en ce jour le gouvernement à mettre en œuvre sa politique d’économie verte basée sur les nouvelles exigences de nos lois (environnement, codes minier et des Hydrocarbures) et sur les expériences du processus REDD+ en RDC. C’est ici l’occasion de rappeler l’engagement de mettre en pratique notre contribution déterminée au niveau national (CDN), pour la réduction de nos émissions des gaz à effet de serre en lien avec l’accord de Paris sur le climat », a déclaré Jean-Pierre Kiwakana, président du Conseil économique et social,  ce mercredi 5 juin, lors de la cérémonie solennelle de clôture de la session d’avril organisée au Palais du peuple.

Le CES appelle même à la mobilisation de toutes les parties prenantes en vue de la préservation de l’environnement en RDC.

« Il est urgent de mobiliser les autres parties prenantes (le secteur privé, les communautés et la société civile environnemental) pour capitaliser les possibilités existantes en termes d’énergies renouvelables et de technologies vertes afin d’améliorer la qualité de l’air dans nos villes et provinces…En lien avec le thème choisi en cette journée dédiée à l’environnement, l’avis du CES en cours de finalisation sur la gestion des déchets dans les centres urbains de la RDC donne quelques orientations pertinentes pour lutter efficacement contre la pollution de l’air engendrée par la mauvaise gestion des déchets », a-t-il ajouté.

Le CES est une institution publique qui a pour mission de formuler des propositions concrètes pour améliorer le vécu quotidien des Congolais. Ces  propositions, appelées Avis, sont soumises au Gouvernement, au Parlement ou au président de la République.

Amédée MK

 
 

Articles similaires