RDC : la vente de trois licences 4G a rapporté 41,6 millions USD au Trésor public en 2018

PAR Deskeco - 12 fév 2019 09:34, Dans Actualités

Le ministère des Postes, téléphones et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) a réalisé des belles performances en 2018 à cause notamment de la vente des licences d’exploitation 4G aux opérateurs de téléphonie cellulaire.

En 2018, le ministère de PT-NTIC a réalisé 140 104 714 581 CDF de recettes à fin juin 2018 contre les prévisions de 62 583 740 000 CDF pour la même période, soit un taux de réalisation de 223,9 %. Alors que pour toute l’année 2018, les assignations des recettes pour le ministère de PT-NTIC étaient évaluées à   125 167 479 999 CDF.

Cette performance est consécutive principalement à la vente des licences d’exploitation 4G à trois opérateurs de téléphonie cellulaire à savoir Orange, Vodacom et Africell.

La vente de ces trois licences d’exploitation 4G a rapporté au trésor public  68.152.248.500,00 Francs congolais, soit environ 41,6 millions USD.

Selon le ministère du Budget, cette performance du ministère de PT-NTIC aurait été plus  significative n'eussent été les facteurs ci-dessous : « le non paiement des frais de fonctionnement courant ; la non libération des fréquences analogiques par les opérateurs, ce qui ne permet pas de migrer vers la TNT par la fréquence LTE (4G+), et limite la mobilisation de recettes ».

Pour l’exercice 2019, les prévisions de recettes du ministère de PT-NTIC sont chiffrées à 104 364 403 182 CDF, soit un taux d’accroissement de  -16,62% par rapport à 2018. Pour 2019, l’Etat congolais mise sur « l’Intégration de la messagerie financière et la vente de licence de concession pour la fibre optique » pour maximiser ses recettes au ministère de PT-NTIC.

La RDC compte principalement quatre opérateurs de téléphonie cellulaire.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires