RDC : La taxe « Go Pass » incorporée dans le prix des billets d’avion

PAR Deskeco - 09 juil 2019, Dans Actualités

La Redevance de Développement des Infrastructures Aéroportuaires (IDEF),  appelée « GO-PASS », sera incorporée dans le coût du billet d’avion en République démocratique du Congo dans six mois à dater du 5 juillet 2019, selon une correspondance du Vice Premier ministre en charge des Transports et Voies de communication, Azarias Ruberwa, adressée à la présidente du Board of Airlines Representatives (BAR).

« Dans le souci du gouvernement d’assurer l’unicité de guichet auquel le passager doit s’acquitter ses taxes et redevances lors de l’achat de son titre de transport, telle que fortement recommandée par l’OACI et l’IATA, en guise de facilitation offerte aux voyageurs, le montant à payer par tout passager au départ des aéroports congolais sera désormais incorporé dans le billet d’avion », note le Vice premier ministre de  Transports et Voies de communications, dans son courrier daté du 5 juillet 2019.

« La comparaison internationale des taxes internationales d’aéroport appliquées au plan africain et en dehors du continent montre que l’incorporation de l’IDEF portera le total de toutes les taxes incluses dans le billet de 69 USD à 119 USD, montant inférieur à la moyenne africaine située à 123 USD », assure le patron de Transports en RDC.

Pour rassurer tous les partenaires que les revenus issus de la perception de cette taxe seront  gérés dans la transparence, Azarias Ruberwa note : « Pour de raisons de transparence et de redevabilité, j’enjoins la RVA d’organiser périodiquement, sur une base semestrielle ou annuelle, des concertations avec les membres du BAR et du CPTA afin de vous venir informés de l’évolution des projets en cours d’infrastructures aéroportuaires bénéficiant du financement de l’IDEF ainsi que des financements futurs. Le gouvernement, à travers ces  concertations, fera ainsi participer vos corporations à l’identification des besoins du pays pour la modernisation des infrastructures aéroportuaires ».

Le tarif de GO-PASS est fixé pour les passagers comme suit: 50,00 $ US par passager embarquant sur un vol international ; 10,00 $ US par passager embarquant sur un vol national. Pour le fret débarqué en vol international le prix est fixé à 0,070 $ US/kg ; 0,005 $ US/kg pour le fret embarqué en vol international ; 0,009 $ US/kg pour le fret embarqué en vol national.

La genèse du « GO-PASS »

Entre 2008 à 2009, la RDC a connu plusieurs crashs d’avions causant parfois des nombreux morts. Et le ciel congolais avait été même surnommé par certains experts de l’aviation civile d’un « cimetière à ciel ouvert », non seulement parce que la plupart d’avions qui y opèrent n’étaient aux normes mais aussi suite à la vétusté des infrastructures aéroportuaires de la Régie des Voies Aérienne (RVA).  En même temps, un nouveau comité de gestion est mis en place pour stabiliser cette société de l’Etat (RVA), qui était presqu’en faillite. Après un bref état de lieu, une décision est prise tendant à la réhabilitation des aéroports de la RDC par exemple, l’Aéroport International de la Loano construit en 1952 et celui de N’djili en 1955.

C’est dans l’optique de trouver des financements pour la modernisation de ces infrastructures aéroportuaires et l’acquisition d’équipements et matériels adéquats que le français Jean ASSICE, ex-administrateur Général de la RVA crée la redevance IDEF le 19 mars 2009, dans le cadre du contrat d’assistance qui liait le Gouvernement congolais au groupement KPMG-ADPI.

Selon la Décision n°RVA/ DG/09/2009 (IDEF PASSAGER) et n°RVA/DG/010/2009 (IDEF FRET) du 19 mars 2009 « le tarif de perception de la Redevance de Développement des Infrastructures Aéroportuaires, IDEF (GO-PASS) est fixé pour les passagers comme suit: 50,00 $ US par passager embarquant sur un vol international ; 10,00 $ US par passager embarquant sur un vol national. Pour le fret débarqué en vol international le prix est fixé à 0,070 $ US/kg ; 0,005 $ US/kg pour le fret embarqué en vol international ; 0,009 $ US/kg pour le fret embarqué en vol national ».

Amédée MK

 
 

Articles similaires