RDC : BGFIBank justifie le changement à la tête de sa filiale par la nécessité de poursuivre son développement

PAR Deskeco - 07 mai 2018, Dans Actualités

Abdel Kader DIOP est nommé Directeur Générale de la  filiale de BGFIBank en RDC. Il remplace Francis Selemani Mutuale promu au siège du Groupe en qualité de Directeur du Développement et à ce titre membre du Comité de Direction de BGFI Holding Corporation. Benito Furume Ntale, qui occupait le poste de Directeur Financier, est promu Directeur Général Adjoint. Pour la banque, ce changement est une conséquence des décisions prises par son Conseil d’Administration qui s’était réuni à Kinshasa le 2 mai 2018 afin de redéfinir l’organisation de la filiale congolaise de BGFIBank.

« L’objectif est de déployer un fonctionnement dynamique et proche des clients au vu de l’enjeu de renforcer l’efficacité et la performance du plan stratégique « Se Réinventer » pour mieux servir ses clients et pour poursuivre le développement afin de garantir la cohérence de la banque et assurer la bonne maîtrise des risques », indique BGFIBANK dans un communiqué.

La nouvelle organisation tourne autour de quatre pôles : commercial, fonctions support, risques.

Pour certains observateurs estiment que le remplacement de Francis Selemani Mutuale est lié aux soupçons qui pèsent s BGFIBANK RDC dans quelques affaires révélées dans la presse.

Pour rappel, un rapport intitulé « The Terrorists ‘Treasury », publié le 16 octobre 2017 par The Sentry, une initiative de l’acteur George Clooney et du militant des droits de l’homme, John Prendergast, alertait sur plusieurs transactions en 2011 à la BGFI-Bank RDC qui auraient permis aux bailleurs de fonds du Hezbollah de contourner les sanctions américaines.En octobre 2016, le quotidien belge Le Soir, sur base des documents fournis par Jean-Jacques Lumumba, accusait plusieurs proches du président Joseph Kabila d’avoir effectué des montages financiers douteux à partir de comptes ouverts de BGFI-Bank. Cette affaire, appelée également Lumumba Papers, rapportait des mouvements suspects vers un compte appartenant à la CENI.

Articles similaires