RDC: 1,413 milliard USD dépensés pour la rémunération, indemnités de logement, primes…du personnel de l’Etat au 31 août 2019

PAR Deskeco - 20 sep 2019, Dans Actualités

Selon la loi des finances 2019, l’effectif des emplois autorisés à être rémunéré est de 1 327 607. Une ligne de crédit de 2,206 milliards USD avait été votée par le Parlement.

Ces dépenses du personnel concernent : le traitement du personnel permanent et contractuels ; indemnités de transport et de logement ; primes et indemnités permanentes ; indemnités de sortie, de fin de carrières ; primes, gratification et indemnités non permanentes ; frais d’installation ou d’équipement de rapatriement et de mutation ; indemnité kilométrique.

Vers l’augmentation des effectifs des emplois rémunérés

Avec les effets de la gratuité de l’éducation de base, cet effectif va encore s'accroître, dès lors que 34 000 enseignants non payés seront rémunérés dès le mois de septembre 2019. Le Gouvernement est à la recherche de 25 millions USD pour prendre en charge cette dépense contraignantes.

Selon l’intersyndicale de l’administration publique, en dehors des enseignants, plusieurs agents de l’Etat demeurent encore non payés et non recensés. Le Ministère de la fonction publique tient à régler ce problème d’ici 2020.

A cela s’ajoute le personnel politique : 66 membres du Gouvernement, dont 49 ministres et 17 vice-ministres ; 500 députés nationaux ; 109 sénateurs ; 26 gouverneurs et 26 vice-gouverneurs, 26 bureaux des assemblées provinciales, 780 députés provinciaux et environ 208 ministres provinciaux. Pour cette catégorie, le trésor public va dépenser environ 750 millions USD par an. Ce qui va faire exploser les dépenses du personnel à 2, 956 milliards USD l’année.

 VM Goffman

 
 

Articles similaires