La RDC exporte  principalement son diamant vers Dubaï en 2018

PAR Deskeco - 15 déc 2018, Dans Actualités

La République démocratique du Congo a produit 7 753 078,92 carats de diamants  industriel et artisanal au premier semestre 2018, selon les statistiques officielles du ministère des mines. Ce volume de production représente une valeur  de 94 186 140, 11 USD.

La production artisanale durant le premier semestre est évaluée à 6 147 547,75 carats pour une valeur de 65 718 562, 82 USD. Le volume de production du diamant industriel a été de 1 430 055,82 carats représentant 28 467 577, 27 USD, pour la même période.

A l'analyse des statistiques du ministère des mines, Dubaï comme la première destination des exportations de diamant congolais en 2018.

La RDC a exporté vers les Émirats Arabes Unis et principalement vers  Dubaï 128 503,63 carats de diamants d'une valeur de 24 635 723,44 USD au 1er trimestre et 1 631 369,63 carats de diamants valant 23 263 930,61 USD au 2ème trimestre 2018. Avec plus de 3,7 millions de carats de diamants importés de la RDC, les Émirats Arabes Unis et sa plaque tournante Dubaï sont la première destination des diamants congolais.

La deuxième destination est la Belgique vers où la RDC a exporté 1 507 027,70 carats de diamants pour une valeur de 17 847 693 USD au 1er trimestre et 1 754 564,13 carats de diamants valant 16 574 482,33 USD au 2ème trimestre 2018.

La Chine est en troisième position des pays importateurs du diamant congolais avec à peine 233 507 carats de diamants au 1er semestre 2018.

En Afrique, l'Afrique du Sud et le Botswana sont les seuls pays vers lesquels le Congo Kinshasa exporte son diamant, selon les statistiques du ministère des mines.

Amédée MK

 

Articles similaires