RDC : L'ONG ACAJ salue l'engagement du PPRD à combattre la corruption et le détournement des deniers publics 

PAR Deskeco - 25 oct 2019, Dans Actualités

Le président de l'ONG ACAJ (Association congolaise pour l'accès à la justice), Me Georges Kapiamba, note sa satisfaction de voir que le parti de Joseph Kabila, le PPRD, s'est engagé à combattre la corruption et le détournement des deniers en invitant ses membres œuvrant dans les institutions à s'imprégner des valeurs de la sociale démocratie qui est l'idéologie de cette formation politique.

"ACAJ salue vivement le discours de clôture de la matinée politique, organisée par le PPRD à Lubumbashi, ayant engagé ses membres à combattre la corruption et le détournement des deniers publics. Elle félicite la direction politique de PPRD pour avoir donné effet à sa recommandation", a twitté Georges Kapiamba.

En effet, le président de l'ACAJ avait recommandé au PPRD, à l'ouverture de leur matinée politique de Lubumbashi, de s'inscrire dans les valeurs de bonne gouvernance.

Ainsi, au terme des assises de Lubumbashi de deux jours, le PRRD a certes consacré Joseph Kabila comme son président et leader du parti mais aussi pris une série des mesures qui sous-tendent son idéologie de sociale démocratie.

« Je vous rappelle que celui qui sera crédité d’avoir détourné même un million de FC, c’est un détournement. Et le même jour que le Parti l’apprendra, il aura signé sa démission et sera sanctionné conformément aux résolutions de ces assises et par respect envers le peuple. Rappelez-vous des souffrances de tous les fonctionnaires de l’Etat, les sans-emplois, les enseignants, les mamans maraîchères et tant d’autres… Monsieur, vous qui détournez les deniers publics, avez-vous fait la comparaison de votre salaire et avantages par rapport à celui d’un fonctionnaire ? Le PPRD comme Parti avant-gardiste vous demande d’arrêter ce comportement qui frise le banditisme politique », a dit le secrétaire général du PPRD dans son discours de clôture à Lubumbashi.

A plusieurs reprises, le président de la République, Félix Tshisekedi, a réitéré sa détermination à lutter contre la corruption et les antivaleurs qui ont ruiné la République démocratique du Congo depuis notamment les deux dernières décennies sous l'ancien régime de Joseph Kabila.

Les anciens dirigeants sous Joseph Kabila, dont des cadres du PPRD, ont été indexés plusieurs fois dans des rapports des ONG internationales soit à cause de la corruption soit pour détournement présumé des deniers publics.

Plusieurs cadres du PPRD sont actuellement dans les institutions de la République notamment au gouvernement dans le cadre de la Plateforme FCC, à laquelle fait partie intégrante cette formation politique, qui est en coalition avec le CACH, plateforme du camp présidentielle.

La corruption reste un fléau en République démocratique du Congo qui perd annuellement 15 milliards de dollars américains à la suite cette gangrène.

L’ACAJ est une Organisation Non Gouvernementale et apolitique créée en septembre 2011. Elle est constituée, à ce jour, de 55 membres effectifs dont la majorité est constituée des avocats. Elle travaille pour la promotion et la défense des Droits de l’Homme, la Démocratie et l’État de Droit.

Amédée MK 

Articles similaires