RDC: Kinshasa abritera au mois de mai le premier Salon International de l’Industrie et de l’Innovation technologique (Julien Paluku)

Julien Paluku, ministre démissionnaire de l'Industrie. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 25 fév 2021 08:46, Dans Actualités

La ville de Kinshasa abritera au mois de mai, le premier Salon International de l’Industrie et de l’Innovation technologique. Plus de 5.000 personnes sont attendues pendant 3 jours autour du secteur industriel et abordera plusieurs autres thématiques. 

L’annonce a été faite mercredi par le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, au cours d’une conférence de presse.

Le but majeur de ces assises, est de redorer l’image du pays à travers les nombreuses opportunités industrielles offertes par ce premier salon international.

Pour Julien Paluku, certes le Gouvernement est démissionnaire mais au nom de la continuité de l’Etat, il a tenu à donner les grandes lignes de ce premier Salon qui se tiendra avec le concours de son successeur.

Ainsi, insiste Julien Paluku, ce Salon se veut une opportunité pour dresser un état des lieux de l’industrie existante en Republique Democratique du Congo.

Un document qui retrace non seulement les difficultés mais aussi les opportunités du secteur industriel en République Démocratique du Congo, sera produit au terme de ces assises.

Aussi, les différentes recommandations de ce Salon permettront de consolider le document de la politique et des stratégies industrielles du Gouvernement congolais.

Ce Salon vise également d’identifier et financer 20 projets prioritaires pour chaque zone économique spécialement avec l’appui de partenaires.

Il favorisera aussi la signature de contrats, de partenariats, accord de coopération et de partage de technologie.

C’est un moyen de partage d’expériences, échanges de connaissances entre les industriels de la République Démocratique du Congo et d’ailleurs.

D'après Julien Paluku, grace à ce Salon, les industriels internationaux seront attirés pour investir en République Démocratique du Congo et ainsi croître le taux d’industrialisation du pays tout en baissant la dépendance extérieure. "Car, ils auront au préalable une idée des opportunités et potentiels industriels du pays."

Ces assises explique Julien Paluku, se veulent également un moyen pour promouvoir les micro-industries à travers le crédit de groupe afin de donner la chance aux jeunes entrepreneurs industriels de booster ce secteur.

D’après Julien Paluku, ministre de l’Industrie, cinq résultats sont attendus à la fin de ce Salon.

Il s’agit de:

1° la création d’une école nationale de métiers et de technologies industrielles (ENAMTI);

2° la création d’un guichet unique de perception de taxes dans le secteur industriel ;

3° lancement du processus d’identification numérique de produits par estampillage ;

4° la détermination de quotité de production minière à destiner à l’industrie locale ;

5° la création de l’Autorité de développement industriel (ADI RDC) pour la gestion efficace et efficiente des orientations stratégiques du développement industriel, du contrôle et de l’application de la métrologie légale ainsi que de la normalisation.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires