RDC : l’APLC charge ses animateurs d’enquêter sur les soupçons de détournement des fonds générés par la Direction provinciale des recettes du Lualaba

Logo de l'APLC. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 11 fév 2021 12:12, Dans Corruption

L’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) a chargé ses trois animateurs d’effectuer une mission de vérification des soupçons de détournement des fonds générés par la Direction provinciale des recettes dans la ville de Kolwezi au Lualaba.

Outre les soupçons de détournement, les délégués commis à la mission par l’APLC sont également chargés de vérifier la régularité des différents contrats de marchés publics sous la gestion du gouverneur a.i, conformément à l’article 3, alinéa 1 et 2, de l’ordonnance n° 20/013 bis du 17 mars 2020 portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption.

La durée de cette mission de contrôle est de 5 jours, soit du 08 février au 12 février 2021. Ladite mission est prise en charge par le trésor public comme renseignait dans le document de cette agence, dont une copie est parvenue à DESKECO.COM.

L'Agence de prévention et de lutte contre la corruption abrégée en (APLC) est un établissement public de la République Démocratique du Congo. Elle a pour mission de prévenir et de lutter contre la corruption qui gangrène la RDC. Elle a été créée par ordonnance du président de la République, Félix Tshisekedi, en date du 08 mars 2020.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires