RDC : le ministre des Mines dans le Katanga pour s’enquérir des problèmes de licenciement dans les entreprises minières suite à la covid-19

lushi
PAR Deskeco - 19 mai 2020, Dans Mines

Le gouvernement de la République a dépêché la semaine passée le ministre des Mines, Willy Kitobo, dans le Katanga pour tirer au clair la situation de licenciement et de mise en congé technique signalée dans certaines entreprises minières.

Le samedi 16 mai, le patron des Mines a été reçu en audience au gouvernorat du Haut-Katanga à Lubumbashi par le gouverneur Jacques Kyabula pour échanger sur cette question de licenciement des travailleurs dans certaines sociétés minières de la  place.

« En tant que ministre des mines, j’étais intéressé sur l’impact de covid-19 sur le secteur pour voir si l'économie pouvait se maintenir malgré la covid-19. Comme vous le savez, un des indices qui montraient que les sociétés avaient des problèmes ce sont ces réclamations par rapport à la mise en congé technique ou au licenciement des agents qu’on nous a signalé. Sur place, nous avons fait un état des lieux. Il y a quand même une bonne maitrise de l’activité minière. Même le problème de licenciement signalé, c’est plus de licenciements négociés ou des congés techniques dus au confinement. Les choses vont évoluées dans le sens que dans le monde la Chine, qui nous achète la plupart de nos métaux, a recouvert son économie. Ça pourra stabiliser et relever les prix du cuivre et du cobalt. Ce qui permettra de relever l’activité minière des entreprises du Haut-Katanga et du Lualaba », a déclaré Willy Kitobo à l »issue de l’audience avec le gouverneur du Haut-Katanga.

La RDC enregistre un coup par rapport au recul tant de l’offre et de la demande de ses principales matières premières d’exportation, en l’occurrence le cuivre et le cobalt, sur le marché international. Le Trésor publir a accusé un déficit cumulé des quatre premiers mois de 620 milliards FC au 30 avril qui est pourtant une échéance fiscale.

Au cours du Conseil des ministres du vendredi 15 mai, le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a fait remarquer qu’à l’échéance de souscription du 30 avril 2020 pour les revenus 2019, la situation des finances publiques « se caractérise par des contre-performances, dont particulièrement celle enregistrées dans le secteur minier ». Pour l’argentier national, ces contreperformances s’explique « en grande partie par la baisse enregistrée en 2019 des cours de principaux produits miniers dont le Cobalt ; ainsi que par la récession observée dans l’économie chinoise ; de même que le ralentissement des activités minières au Katanga en 2019 ».   

Jusqu’au 11 mai, la RDC connait 1628 cas confirmés dont 61 décès et 290 guéris. 7 provinces sont touchées dont Kinshasa qui en est l’épicentre avec 1511 cas.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires