RDC : le Comité permanent du cadrage macroéconomique revoit à la baisse le taux de croissance de 4,1% à 1,1% en 2020

Graphique
PAR Deskeco - 03 avr 2020, Dans Actualités

Le Comité de politique monétaire a tenu ce vendredi 3 avril, la 3eme réunion ordinaire sous la direction de Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, gouverneur de la Banque centrale du Congo.

Une des décisions prises par les experts de la Banque centrale est notamment la réduction à la baisse du taux de croissance économique de la République démocratique du Congo.

"Le Comité permanent du cadrage macroéconomique (CPCM) a revu à la baisse des prévisions de croissance pour 2020 en raison principalement de l'impact négatif de la pandémie du covid-19 sur les secteurs d'activité économique du pays. En effet, l'activité économique devrait progresser de 1,1% contre une prévision initiale de 4,1%. 

Désormais, la Banque centrale du Congo table même sur une récession économique en République démocratique du Congo.

"Il a été révélé qu'en raison d'incertitudes quant à l'ampleur et la durée de cette pandémie conjuguées à des effets plus sévères, l'économie congolaise pourrait connaître une récession", indique l'Institut d'émission.

La RDC comme près de 50 pays africains est affecté par la pandémie du Coronavirus. Le Congo Kinshasa enregistre 123 cas confirmés dont 11 décès et 4 guéris.

En économie, le terme récession peut avoir deux définitions : 

  • un phénomène de ralentissement du rythme de la croissance économique. Lors d'une récession, la croissance devient inférieure à la croissance potentielle et l'écart de production augmente ; le phénomène inverse est une expansion. Cependant, Stricto sensu, une diminution du niveau de production est une « décroissance », une « régression » ou encore une « contraction », mais le terme « récession » est fréquemment utilisé avec ce sens, par anglicisme ;
  • une chute du produit intérieur brut (PIB). Ainsi, pour l'INSEE un pays entre en récession quand son PIB se replie pendant au moins deux trimestres consécutifs. Aux États-Unis, la récession est définie comme « une baisse significative répandue dans l’ensemble de l’économie qui dure plus que quelques mois et qui affecte à la fois le PIB, les revenus, la production industrielle, l’emploi et le commerce de gros et de détail ». Certains confondent parfois avec le terme de dépression économique, qui désignerait une chute importante et durable de l'activité.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires