RDC : Oly Ilunga écope de 5 ans des travaux forcés pour « malversation financière »

Oly Ilunga
PAR Deskeco - 23 mar 2020, Dans Corruption

La Cour de Cassation a prononcé son verdict,  ce lundi 23 mars à Kinshasa, contre l’ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, sous le gouvernement Tshibala. La Cour de cassation l’a reconnu coupable de « malversation financière » dans la gestion des fonds alloués à la lutte contre l’épidémie à virus Ebola en République démocratique du Congo.

Le docteur Oly Ilunga  écope ainsi de 5 ans des travaux forcés et 5 ans de privation de ses droits civiques. Comme cette peine n’est pas appliquée en RDC, elle est commuée en 5 ans de prison ferme avec privation des droits civiques.

C’est depuis septembre 2019 que l’ancien ministre de la Santé est poursuivi par la Coordination nationale de la police judiciaire à Kinshasa.

DESKECO

 
 

Articles similaires