Haut-Katanga : JUSTICIA ASBL dénonce l'ingérence des proches du VPM de Justice dans l'affaire MCK contre MMG/Kinsevere

Justice
PAR Deskeco - 20 mar 2020, Dans Actualités

A Lubumbashi, JUSTICIA Asbl, une organisation de promotion et de protection des droits humains, du droit humanitaire et de développement, exprime "ses vives préoccupations" au sujet des informations en sa possession corroborées par plusieurs sources dans les affaires opposant les entreprises MINING COMPANY KATANGA (MCK) à MMG KINSEVERE, devant les juridictions du Haut-Katanga.

"Pour la petite histoire, à la requête de MCK SARL, une saisie conservatoire a été pratiquée par le Tribunal de Paix de Lubumbashi/Kamalondo sur les comptes de MMG/KINSEVERE suivant l’ordonnance numéro 462/2020 et une autre, sous le numéro 461/2020, relative à la saisie des biens meubles corporels. Cette saisie a été empêchée par le Parquet Général près la Cour d’appel du Haut-Katanga.L’entreprise MMG/KINSEVERE a soulevé des contestations devant le Tribunal de Paix Lubumbashi/Kamalondo qui les a rejetées en confirmant sa première décision par son ordonnance du 07/03/2020. Non contente de cette décision, MMG/KINSEVERE a formé appel en date du 10/03/2020. La cause a été appelée devant le Tribunal de Grande Instance de Lubumbashi à son audience du 17/03/2020 et au cours de laquelle une remise à la huitaine a été concédée à toutes les parties au procès.Pendant ce temps, par une nouvelle requête datant du 11/03/2020, MMG/KINSEVERE a encore une fois sollicité du juge du Tribunal de Paix la rétractation des mêmes saisies conservatoires", rappelle JUSTICIA Asbel dans son communiqué daté du 18 mars.

Et d'ajouter :"JUSTICIA ASBL regrette-t-elle d’apprendre qu’au lieu de laisser une action en justice entre deux entreprises suivre son cours normal, des collaborateurs du Vice-Premier Ministre et Ministre de la Justice -le Directeur de cabinet, Paul MUSAFIRI, et le Président Sylvain MWAMBA de l’Inspectorat Judiciaire- porteurs d’un ordre de mission officiel s’évertueraient à proférer des menaces aux juges du Tribunal de Paix Lubumbashi/Kamalondo pour obtenir l’annulation desdites saisies conservatoires".

Selon cette ONG, cette démarche des agents du Ministère de la Justice est "en contradiction flagrante avec la vision politique de l’actuel Chef de l’Etat" visant à rendre au Congolais, une justice réellement indépendante et départie de tout trafic d’influence.

De même, JUSTICIA ASBL invite le Conseil supérieur de la Magistrature "à rester vigilant" face aux attitudes des juges qui mettraient à mal l’indépendance de la justice et sa crédibilité.

JUSTICIA Asbl est une Organisation congolaise de promotion et de défense des droits de l’homme et du droit international humanitaire implantée à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires