RDC : l'ARPTC attribue la licence de construction de la deuxième station d'atterage de la fibre optique à Liquid Telecom

Banderole
PAR Deskeco - 09 mar 2020, Dans Actualités

Désormais, Orange RDC, Vodacom Congo, Airtel Congo et Africell RDC ont la liberté de se choisir une bonne fibre optique à un prix et à une qualité des services compétitifs. Et les abonnés congolais pourront ainsi vivre l’expérience 4G qui demeure encore l’apanage de certaines bourses capables de se l’offrir.

Ceci après que l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC) ait confié la licence de construction d’une deuxième station d’atterrage de la fibre optique en RDC à la société Liquid Telecom. Cette décision va dans le sens de doter la RDC d’une deuxième possibilité de connexion internet et de favoriser l’ouverture de la concurrence afin d’améliorer la qualité de la bande passante.

En effet, l’ouverture de la Fibre optique à la concurrence en confiant la licence à un opérateur privé est censée entraîner un essor et susciter l’émulation auprès des fournisseurs qui, jusqu’à présent, ne dépendent que de la SCPT.

L’enjeu pour l’ARPTC est que tout abonné congolais ait accès à internet 4G de qualité incontestable et à des prix plus accessibles.

Dans cette perspective, Vodacom Congo, Orange RDC, Airtel Congo et Africell RDC auront la liberté de se choisir une fibre optique à un prix et à une qualité des services compétitifs. Et les abonnés congolais pourront ainsi vivre l’expérience 4G qui demeure encore l’apanage de certaines bourses capables de se l’offrir. 

Après avoir recouru d’urgence à la fibre angolaise lors de la fameuse coupure d’internet qui a duré trois semaines, la RDC compte tourner définitivement cette page.Et ranger cette histoire de panne sans redondance dans le passé. Liquid Telecom qui a obtenu le go de l’ARPTC est une entreprise opérant dans le secteur de la fibre optique et du backbone sur le continent africain. Elle compte relier la station d’atterrage de la Rd Congo au câble Equiano. La durée des travaux n’a pas encore été révélée.

Jordan Mayenikini 

 
 

Articles similaires