Apple, Samsung et Huawei toujours pas implantés sur le marché du cellulaire en RDC

PAR Deskeco - 27 déc 2018, Dans Actualités

La République démocratique du Congo est actuellement le premier exportateur du cobalt sur le marché international avec 63% de la production mondiale. Le métal vert rentre dans la fabrication notamment des smartphones qui ont le vent en poupe actuellement dans tous les pays mais aussi dans beaucoup d'alliage des industries de pointe.

Le marché international des smartphones est disputé entre l'américain Apple, le sud coréen Samsung ou encore le chinois Huawei. Tous ces trois grands labels exportent leurs produits vers la République démocratique du Congo.

Cependant, aucun de ces trois labels n'est implanté sur le marché congolais. Leurs produits sont commercialisés en RDC soir par des sociétés de téléphonie cellulaire soit par des commerçants de tout bord. Avec ces commerçants de tout bord le risque est l'entrée massive des produits piratés et commercialisés sur le marché congolais.

Au centre ville de Kinshasa, des smartphones de marque Apple, Samsung et Huawei piratés sont commercialisés par les marchands ambulants en toute impunité.

Il est une nécessité que ces trois grands labels viennent s'implanter en RDC, sur la terre où est produit le cobalt et les autres terres comme le coltan qui rentre dans la fabrication des téléphones portables.

Après une courte installation au centre-ville de kinshasa, sur le boulevard du 30 juin, l'unique représentation de Huawei a fermé ses portes mi-2018 sans donner une quelconque explication.

Pourtant, Kinshasa est une grande métropole africaine avec plus de 12 millions d'habitants.  C'est donc un marché non moins important pour Apple, Samsung et Huawei en quête de la clientèle dans le monde.

En 2017, 1,5 milliard de téléphones ont été vendus dans le monde. En tête du classement caracole Samsung avec 318 millions de smartphones vendus. Apple a vendu 215 millions de téléphones l'année passée. Quant à Huawei, le fabricant chinois  enregistre la plus forte croissance de 10% en 2017 en vendant 153 millions de téléphones.

Amédée MK

Articles similaires