RDC : Kamoa-Kakula a vendu 41.490 tonnes de cuivre et enregistré des revenus de 342,6 millions USD au 3è trimestre 2021

Les usines de concentration de la phase 1 (à gauche) et de la phase 2 de Kamoa-Kakula
Les usines de concentration de la phase 1 (à gauche) et de la phase 2 de Kamoa-Kakula
PAR Deskeco - 18 nov 2021 08:02, Dans Mines

Ivanhoe Mines a annoncé le lundi 15 novembre  ses résultats financiers pour le 3è trimestre et la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2021. Ce trimestre marque le premier trimestre de la production commerciale de l'entreprise commune Kamoa-Kakula Copper en République Démocratique du Congo.

Au cours de son premier trimestre de production commerciale, la coentreprise Kamoa-Kakula a vendu 41 490 tonnes de cuivre à payer et a comptabilisé des revenus de 342,6 millions de dollars, avec un bénéfice d'exploitation de 209,7 millions de dollars et un EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) de 233,2 millions de dollars, rapporte u communiqué de presse der la société.

Le projet Kamoa-Kakula a commencé à produire du cuivre en mai 2021 et a atteint la production commerciale le 1er juillet 2021. La production pour le troisième trimestre était de 41 545 tonnes de cuivre en concentré, avec une production cumulative de plus de 77 500 tonnes au 15 novembre 2021.

La fourchette initiale de production prévue pour 2021 pour le cuivre en concentré de 80 000 à 95 000 tonnes a été portée à 92 500 à 100 000 tonnes, reflétant l'achèvement réussi de la montée en puissance du concentrateur de Kakula Phase 1.

Robert Friedland, fondateur et coprésident exécutif d'Ivanhoe Mines, a déclaré : « Aujourd'hui, après une odyssée de plus de 25 ans… et après avoir surmonté une myriade de défis dignes d'Homère… que les critiques prétendaient impossibles à surmonter… nous sommes très heureux d'annoncer notre premier trimestre complet de production commerciale et notre premier bénéfice d'exploitation. Cette réalisation a été rendue possible grâce aux efforts inlassables de milliers de personnes pendant plus de deux décennies. Il s'agit notamment de nos employés dévoués, de nos actionnaires patients et fidèles, de nos partenaires de joint-venture, du gouvernement de la République démocratique du Congo et, bien sûr, des personnes qui vivent et travaillent à proximité de ce magnifique complexe de cuivre. Nous sommes extrêmement fiers de dire que Kamoa-Kakula - comprenant les premières découvertes de cuivre entièrement nouvelles à l'échelle mondiale en République démocratique du Congo depuis que le pays a obtenu son indépendance en 1960... producteurs de cuivre les plus verts, avec les teneurs en cuivre les plus élevées de loin".

Ivanhoe Mines fait également progresser le développement de la découverte de palladium-rhodium-platine-nickel-cuivre-or de Platreef en Afrique du Sud, dont la production est prévue pour 2024, et modernise la mine historique de zinc-cuivre-plomb-germanium de Kipushi, ainsi que en RDC, pour une reprise de la production . Ivanhoe explore également de nouvelles découvertes de cuivre sur ses permis d'exploration de Western Foreland en RDC, près du projet Kamoa-Kakula. Tous les chiffres sont en dollars américains, sauf indication contraire.

Le projet Kamoa-Kakula, une coentreprise entre Ivanhoe Mines et Zijin Mining, a été indépendamment classé comme le quatrième gisement de cuivre au monde par le consultant minier international Wood Mackenzie. Le projet se situe à environ 25 kilomètres à l'ouest de la ville de Kolwezi et à environ 270 kilomètres à l'ouest de Lubumbashi

DESKECO

 
 

Articles similaires