RDC : la Vice-Ministre des Finances O’Neige N’SELE à la tête d’une délégation africaine à la réunion du G20 à Naples

O'Neige N'Sele
PAR Deskeco - 15 sep 2021 07:04, Dans Finances

C’est la Vice-Ministre des Finances, O’Neige N’SELE, qui a conduit à Naples, en Italie, la délégation de la République Démocratique du Congo en vue de prendre une part active, du 13 au 14 septembre 2021, à la réunion du G20 des Vice-Ministres des Finances et des Vice-Gouverneurs des Banques centrales. Comme la RDC assure la présidence de l'Union africaine, c'est donc la vice-ministre des Finances O'Neige N'Sele a été à la tête de la délégation africaine sur place à Naples. La délégation de la RDC comprend le Premier Vice-Gouverneur de la Banque Centrale du Congo en charge de la politique monétaire, Monsieur Dieudonné FIKIRI ALIMASI, ainsi que les experts du Ministère des Finances et de la Banque Centrale du Congo.

Cette rencontre a regroupé les pays membres du G20, à savoir : les Etats-Unis, la Chine, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Russie, le Japon, l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Corée du Sud, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, le Mexique, la Turquie et l’Union européenne ; ainsi que les organisations et institutions internationales, notamment les Nations-Unies, la Banque mondiale et le FMI.

Organisée en prélude à la 4ème réunion du G20 des Ministres des Finances et des Gouverneurs des Banques Centrales qui se tiendra à Washington DC, aux Etats-Unis d’Amérique, du 12 au 13 Octobre 2021, ces assises ont tourné autour de nombreuses questions importantes qui affectent l’économie mondiale en général et africaine en particulier. L’accent a été mis notamment sur les efforts visant à lutter contre la pandémie de COVID-19, la trajectoire des perspectives économiques récentes, le soutien aux pays les plus vulnérables, les questions de fiscalité internationale et celles relative au secteur financier, ainsi que les politiques nécessaires à la relance forte, durable et inclusive des économies.  

A cette occasion, la Vice-Ministre des Finances a sollicité, au nom de l’Union Africaine dont la Présidence est assurée par le Président de la République Felix-Antoine TSHILOMBO, l’engagement des pays membres du G20 à mobiliser des ressources bi et multilatérales conséquentes en vue de booster les efforts de lutte contre la pandémie de la COVID-19 et soutenir la relance économique rapide en Afrique. Elle a exhorté également les pays du G20 à accélérer la réallocation des Droits de Tirages Spéciaux (DTS) du FMI au profit des pays vulnérables ainsi que le processus de restructuration des dettes publiques des pays africains.

A noter que le G20 est un forum visant à améliorer la coordination des politiques sur les principales questions mondiales. Il regroupe les principaux pays industrialisés et émergents, et invite également des institutions et organisations internationales ainsi que d’autres pays tant développés, émergents que ceux en voie de développement.

Pour l’année 2021, le G20 est organisé sous la Présidence tournante de l’Italie dont le thème est basé sur les trois piliers, à savoir : « Les Peuples, la Planète et la Prospérités ». Face aux défis posés par la pandémie de la COVID-19, les trois priorités de l’action multilatérale consistent entre autres à assurer une réponse internationale rapide à la pandémie, assurer la relance économique rapide qui répond aux besoins des populations et enfin, reconstruire des économies plus résilientes et vertes après la crise sanitaire pour une prospérité durable.

DESKECO

 
 

Articles similaires