RDC-Nyiragongo : 8 millions USD sont nécessaires pour répondre aux besoins urgents des déplacés (Gouvernement)

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 07 juin 2021 13:12, Dans Actualités

L’heure est au retour progressif des déplacés à Goma et Nyiragongo après la stabilisation de la situation suite à l’éruption volcanique. Selon le Premier ministre Sama Lukonde, les besoins urgents des sinistrés sont estimés à 16 milliards FC, soit 8 millions de dollars américains. 

"Au niveau des besoins urgents, le ministère des affaires humanitaires et sociales qui est le point focal en coordination avec les humanitaires ont fait une évaluation de 16 milliards FC qui doivent être décaissés progressivement principalement sur l'axe de l'alimentation des déplacés et leur prise en charge lorsqu'ils seront de retour mais surtout le besoin d'assistance de transport selon l'ordre qui sera donné par le gouverneur militaire dans le cadre de retour de ces déplacés dans la ville de Goma, mais aussi sur l'axe sanitaire. Parce que de ce côté-là nous devons lutter contre toutes formes des pandémies ou des maladies à risque telles que le choléra et la tuberculose. Sur la répartition, cela va se faire selon les différents secteurs que je viens d'énumérer", a-t-il dit au cours de la conférence de presse ce lundi à Goma.

L'évaluation faite par la communauté humanitaire s'élève à 20 millions USD. 

"Vingt millions de dollars en général pour l’ensemble des besoins mais si la population peut rentrer rapidement chez elle, alors le premier volet, qui est le volet de l’appui à la population là où elle se trouve, sera plus bas. Donc j’estime qu’on aura besoin environ de dix millions de dollars pour appuyer le retour et pour appuyer la réhabilitation d’urgence des infrastructures nécessaires", avait dit Diego Zorilla, coordonnateur humanitaire adjoint des Nations unies en RDC.

Le village Buhene dans le territoire de Nyiragongo qui a été rasé par la lave ne devra plus accueillir les populations. Un autre site sera désigné par les autorités pour les habitants. “Les lieux ravagés par la lave seront utilisés comme des sites destinés au loisir”, a indiqué le Premier ministre. 

Jonathan Kombi

 

 
 

Articles similaires