RDC : l'ODEP recommande au nouveau gouvernement d'encadrer les régies financières pour accroître les recettes et de redynamiser la Cour des Comptes pour freiner la corruption

ODEP. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 15 avr 2021 10:48, Dans Actualités

Le PCA de l'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP), Florimond Muteba formule quelques recommandations sur les finances publiques en perspective de permettre au gouvernement Sama Lukonde, publié depuis lundi 12 avril 2021, de réussir à sa mission. 

Répondant aux questions de DESKECO, le PCA de l'ODEP trouve que la question des finances publiques doit figurer en tête d'affiche des priorités du premier ministre Sama Lukonde, car le pays est frappée par une "grave crise des finances publiques".

"Le premier ministre doit prendre conscience de l'importance des Finances publiques. Le pays traverse une grave crise des finances publiques au-delà de la guerre. Il est même difficile de terminer la guerre si l'on manque des moyens pour se ravitailler en armes pour pousser l'ennemi dehors. On doit cesser de tendre la main à l'extérieur. On doit compter sur nos propres forces en termes des recettes propres", a déclaré Florimond Muteba. 

Il appelle aussi le premier ministre à encadrer les régies financières afin d'obtenir la mobilisation des recettes adéquates. De ce fait, il estime que la redynamisation de la Cour des Comptes est indispensable.

"Ensuite, il doit mettre en oeuvre des mesures fiscales prévues dans la loi des finances 2021. Il faut que les régies financières soient encadrées pour produire au moins le minimum qu'ils ont promis de mobiliser. Si on se met à lutter contre le coulage des recettes, tout cela est possible. Il faut relancer la Cour des Comptes rapidement", dit-il.

Florimond Muteba a aussi appelé le premier ministre Sama Lukonde a réhabiliter tous les contrôles nécessaires pour le bon fonctionnement de l'Etat afin de réussir à sa mission.

"Il y a également le contrôle administratif prévu par loi qui doit se faire. Par exemple, les contrôleurs budgétaires qui sont marginalisés. Il y a aussi les comptables public qui n'ont pas les moyens pour faire leur travail. Il faut que ces contrôles dans la chaîne de la dépense soient réhabilités", propose Florimond Muteba. 

Et d'ajouter :

"Il y a le contrôle parlementaire qui doit être renforcée mais également le contrôle citoyen qui ne doit pas être intimidé".

Rappelons que le Gouvernement Sama Lukonde, publié le lundi 12 avril, est composé de 57 membres contre 67 pour le sortant de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires