RDC : « la plupart des entreprises ont fait face aux défis posés par le Covid-19 sans soutien direct du gouvernement », selon une étude d’ELAN RDC et la FEC

Immeuble du gouvernement. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 03 mar 2021 11:43, Dans Entreprises

L’étude réalisée par ELAN RDC et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) sur l’impact de la pandémie de Covid-19 au cours du mois de février sur les entreprises à travers le pays, publiée ce lundi 1er février, note que la plupart des entreprises ont fait face aux défis posés par cette pandémie sans soutien direct du gouvernement.

« Les dispositions générales prises au début de la crise - comme la suspension de la TVA et d’autres taxes professionnelles entre avril et juillet 2020 - ont été utiles mais de courte durée. Depuis lors, les entreprises ont, pour la plupart, fait face à la crise seules », note cette étude.

L’autre aspect soulevé par cette étude, c’est la disponibilité du soutien financier en faveur des entreprises. En dépit des déclarations de soutien faites par les décideurs politiques, les entreprises n’ont pas bénéficié de grand-chose de la part du gouvernement. Le gouvernement avait élaboré un plan d’urgence de sortie de crise, mais la mise en œuvre à ce jour n’est pas effective.

Pour ELAN RDC et la FEC, la 2ème vague de la pandémie est venue accentuer les effets négatifs de la 1ère. L’instauration du couvre-feu de 21 heures jusqu’à 5 heures du matin a impacté négativement certaines filières, les obligeant à arrêter tôt leurs activités. L’impact négatif sur les ventes a été ressenti.

Les données recueillies lors de l’enquête suggèrent qu’en l’absence d’activité gouvernementale, d’autres parties prenantes - telles que les associations d’entreprises et les bailleurs - pourraient être plus nombreuses. Lors de l’itération 8, l’équipe a demandé aux chefs d’entreprise s’ils seraient intéressés par une série de mesures de soutien. La réponse, selon cette étude, a été majoritairement positive, avec plus de la moitié des chefs d’entreprise intéressés par chaque mesure de soutien.

Les mesures de soutien les plus populaires sont la facilitation des paiements numériques et l’information sur les indicateurs économiques et de la chaîne d’approvisionnement.

Graphique

L’étude montre que la COVID-19 a eu un impact négatif important sur les entreprises en RDC et que la reprise qui se dessinait à la fin de 2020 pourrait être en perte de vitesse face à la deuxième vague.

« Les mesures drastiques prises pour contrer la pandémie ont eu une incidence négative sur les entreprises à cause des restrictions de mouvement. L’activité économique était quasiment à l’arrêt et certains secteurs étaient interdit d’exercer. Cette situation a perturbé les chaines d’approvisionnement et de distribution des entreprises, ce qui a entraîné la baisse de leurs revenus », indique ladite étude.

Le projet est entrepris conjointement par ELAN RDC, un projet de soutien au secteur privé entièrement financé par UKAID, et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Le programme d’enquête s’est déroulé sur huit mois, avec des entretiens réguliers avec environ 200 entreprises de juillet 2020 à février 2021. L’équipe a cherché à comprendre l’évolution des défis auxquels sont confrontées les entreprises et le soutien dont elles ont besoin.

Jordan MAYENIKINI

 

 
 

Articles similaires