RDC : l'ACAJ juge les nouveaux bus de TRANSCO non-conformes aux standards internationaux et exige une prise des dispositions adéquates avant le démarrage des transports à long-courrier

Bus TRANSCO. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 18 fév 2021 12:58, Dans Actualités

L'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ) appelle le Directeur général de TRANSCO a prendre des dispositions qui s'imposent avant de démarrer les transports à long-courrier.

En effet, cette ONG trouve que les 300 bus remis officiellement par le chef de l'État, Félix Tshisekedi à cette entreprise publique - pour effectuer le transport interurbain ou long courrier - ne réunissent pas les standards internationaux.

"L'ACAJ vous rappelle que selon les standards internationaux, les bus devant effectuer le transport interurbain ou long courrier doivent offrir des commodités suivantes : d s sièges reposants, toilettes, espaces à bagages, radio et/ou télévision...; et donc un confort devant préserver la dignité humaine. Selon plusieurs experts, ceux présentés dernièrement, devant le palais du peuple ne réunissent pas ces conditions. C'est pourquoi l'ACAJ vous recommande vivement de prendre des dispositions qui s'imposent avant de démarrer les transports à long-courrier", renseigne un courriel de l'ACAJ, adressé au DG de Transco.

Rappelons que le chef de l'État Félix Tshisekedi a remis officiellement le samedi 14 février 2021, un lot de 300 bus aux dirigeants de Transco pour un lancement imminent des transports interurbains de passagers.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires