RDC : Kibali Gold Mine revendique une production de plus de 800 mille onces d’or en 2020

Kibali Goldmine
PAR Deskeco - 03 fév 2021 07:02, Dans Mines

Comme à l’accoutumée, C’est le Directeur général de Barrick Gold lui-même, Mark Bristow, qui a fait le déplacement de Kinshasa, le mardi 2 février, pour présenter devant la presse les résultats de l’exercice 2020 de la société minière Kibali Gold Mine qui revendique une production de 808.0134 onces d’or malgré le contexte de covid-19.

Ce niveau de réalisation dépasse les prévisions de 750.000 onces d’or et représente, selon la société, le haut de gamme des prévisions de production pour l’année.

Kibali Gold attribue cette performance à l’exploitation de sa mine souterraine dont la production en minerai a atteint un niveau mensuel et trimestriel record en décembre et au quatrième trimestre 2020.

« Kibali est un leader mondial de l'exploitation minière souterraine automatisée, grâce à des systèmes qui permettent à plusieurs machines autonomes de fonctionner sur les mêmes niveaux de transport et de production, et fournissent une visibilité en temps réel de toutes les opérations ainsi qu'un contrôle automatisé des ventilateurs d’aération. Une technologie de pointe est également exploitée dans les autres services de Kibali et la mise en service réussie d'un analyseur de taille de particules en ligne permettra d'optimiser le broyage fin sur ses broyeurs ultrafins (UFG) », soutient cette société minière dans le communiqué diffusé le mardi 2 février à l’occasion de la présentation des résultats de l’exercice 2020.

Depuis sa mise en service, Kibali a constamment réduit ses émissions de carbone grâce à ses trois centrales hydroélectriques et, la mise en place d'une surveillance de maintenance prédictive dans ces centrales permettra encore de réduire les temps d'arrêt. Son nouveau système de soutien de l'énergie réactive basé sur des batteries a davantage réduit la dépendance de la mine à l'égard de l'énergie thermique de secours.

Tout aussi, Kibali a continué à se concentrer sur l'exploration et la conversion des ressources, et semble prête à remplacer une fois de plus les onces épuisées par l'exploitation minière, prolongeant ainsi la durée de vie de la mine.

Le Président et directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré que la réponse à la pandémie avait une fois de plus démontré la valeur de l'entreprise en tant que partenaire des pays et communautés hôtes.

« Tout en protégeant notre population et notre entreprise de l'impact de Covid-19, nous avons continué à investir dans des projets d'amélioration des conditions de vies des communautés, des programmes de développement des compétences, afin de former davantage de cadres et techniciens congolais, ainsi que dans la mise en œuvre de la deuxième phase de la construction de la route en béton Watsa/Durba », a-t-il déclaré.

Kibali a conservé ses accréditations ISO 45001 et ISO 14001 en matière de sécurité et d'environnement. Les protocoles de prévention efficace du Covid-19 restent également en place.

Kibali

Présent à cette conférence de presse, le Directeur général de Kibali Gold Mine, Cyril Mutombo, s’est réjoui que son entreprise ait dépensé 200 millions USD en 2020 dans les contrats de sous-traitance avec des sociétés congolaises dont 50 millions pour le seul quatrième trimestre 2020.

Notons qu’au cours des dix dernières années, Kibali a injecté 3,4 milliards USD dans l'économie congolaise sous forme de taxes, de permis, d'infrastructures, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux.

Kibali Gold Mine est une co-entreprise entre Barrick Gold (45%), Anglo Gold Ashanti (45%) et la SOKIMO ou l’Etat Congolais (10%).

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires