RDC: le ministre Britannique pour l'Afrique révèle le nom du vainqueur du 1er appel d’offre international pour la construction de 3 mini réseaux solaires

énergie solaire
PAR Deskeco - 25 nov 2020 08:28, Dans Actualités

Le ministre britannique pour l'Afrique, l'honorable James Duddridge, a annoncé l'offre gagnante pour le premier achat international de mini-réseaux solaires en République démocratique du Congo, un processus qui a reçu l’accompagnement technique du gouvernement britannique à travers son programme Essor. Le gagnant est le consortium dirigé par Gridworks CDC UK et ses partenaires sont AEE Power et Eranove.
 
L'annonce a été faite au cours d’une réception à la résidence de l’ambassadeur britannique et, en présence de quelques acteurs du secteur privé et des institutions financières basées à Kinshasa. Cet accomplissement s’inscrit dans le prolongement de l'engagement pris par le Royaume-Uni et la RDC d'établir un partenariat dans le secteur des énergies renouvelables lors du Sommet pour l'investissement en Afrique en janvier 2020.
 
James Duddridge a déclaré: "C'est un moment passionnant pour le partenariat Royaume-Uni-RDC - ensemble, nous montrons que la RDC est maintenant ouverte et prête pour les affaires et les investissements internationaux, dans un secteur qui est essentiel pour notre avenir à tous les deux. J'espère que nous continuerons à voir ce marché se développer et à avoir un impact positif sur la vie de millions de personnes".
 
L'énergie renouvelable est un secteur prioritaire pour le gouvernement congolais, pour la création de revenus, la croissance et l'emploi, avec un objectif ambitieux d'assurer l'accès universel à l'électricité d'ici 2050. Il s'agit d'une avancée significative pour la RDC, car elle ouvrira la voie pour attirer davantage d'entreprises et d'investisseurs internationaux, y compris ceux du Royaume-Uni.
 
Pour sa part, le ministre congolais de l'eau et de l'énergie, Eustache Muhanzi Mubembe a dit : "j'étais présent au Sommet de l'investissement en Afrique. La RDC s’est engagée en faveur des énergies renouvelables et a pour ambition d'être un leader dans la région. Je suis ravi de voir que nos deux pays ont mis à profit l'accord conclu à Londres pour permettre un processus de passation de marché transparent qui permettra à de milliers de congolais d'avoir accès à une énergie propre et durable".
 
Par le biais de son programme de développement du secteur privé Essor, le Royaume-Uni a soutenu le processus international de passation de marché pour l’installation de 3 mini-réseaux solaires à Gemena, Bumba et Isiro. Plus de 21 000 ménages et 2000 petites entreprises en bénéficieront.
 
A noter que le Royaume-Uni aide la RDC à améliorer le climat des affaires afin d'attirer des investisseurs et permettre au secteur de l’énergie renouvelable de se développer ; en investissant dans des mini-réseaux d'énergie solaire et en travaillant avec le secteur privé pour rendre l'accès à l'énergie solaire domestique plus accessible. La RDC a l'un des taux d'électrification les plus bas au monde, seul un sixième (17%) de la population a accès à l'électricité. La RDC a un potentiel pour installer jusqu'à 100.000 MW de capacité hydroélectrique. Avec sa grande couverture solaire, la RDC offre une opportunité qui est actuellement inexploitée. Il existe un marché et un potentiel énorme que le secteur offre avec des avantages développementaux, commerciaux et environnementaux.

Ambassade du Royaume-Uni à Kinshasa
 

 
 

Articles similaires