RDC: le ministre de l'Industrie lance la production de la chaux à la Grande Cimenterie du Katanga à Likasi

ministre de l'Industrie
PAR Deskeco - 26 oct 2020 12:45, Dans Entreprises

Le Ministre de l'Industrie, Julien Paluku Kahongya, avec à ses côtés son collègue des Mines, Willy Kitobo, vient de lancer, ce lundi 26 octobre à Likasi dans la province du Haut-Katanga, la production de la chaux par la Grande Cimenterie du Katanga (GCK) dotée d’une capacité de 300.000 tonnes l'an.

Dans son allocution, Julien Paluku a précisé que le lancement de cette industrie va permettre à la République de produire 300 000 tonnes de chaux et 2 200 000 tonnes de ciment par année. Ce qui à l’en croire s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, qui vise la diversité de l’économie congolaise ainsi que la multiplication des emplois.

« Nous sommes ici pour manifester l'accompagnement de tout le gouvernement sur l'activité qui se réalise ici et qui s'inscrit dans la philosophie générale du Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi qui tient à ce que notre économie soit davantage diversifiée et que des emplois soient accordés aux Congolais. A l'horizon 2030, il faudrait que le seul secteur de l'Industrie puisse pourvoir 1 millions d'emplois aux congolais. Au nom du Chef du gouvernement, nous saluons le partenariat entre la RDC, la Belgique et la Chine, qui nous permet de lancer la production du nouveau four en chaux moderne à la grande cimenterie du Katanga. Ce lancement va permettre à la République de produire 300 000 tonnes de chaux et 2 200 000 tonnes de ciment par année », a déclaré Julien Paluku. 

Il a également précisé que cette cimenterie du Katanga va permettre à la RDC de garder près de 3 milliards de dollar américain sur son sol.

« Au niveau de l'économie congolaise, cette seule entreprise de la grande cimenterie du Katanga va permettre à la RDC de garder près de 3 milliards de dollar américain qu'elle aurait dû sortir du pays et ainsi affaiblir l'économie du pays. Si les actionnaires et le directeur général rassurent le gouvernement congolais que si la production de la chaux et du ciment est constante, nous allons interdire l'importation de ces produits », a-t-il fait savoir.

L’industrie du ciment en RDC a produit 527 199 tonnes au premier semestre 2020 contre 614 630 tonnes produites à la même période en 2019, soit une baisse de 14,22%, selon les données fournies par la Banque centrale du Congo dans son Condensé des statistiques.

Pour autant, le taux de l’utilisation de la capacité installée de l’industrie du ciment reste en-dessous de la moyenne au premier semestre 2020, soit 43,91%.

Cette baisse de production peut s’expliquer par le ralentissement économique dû à la crise sanitaire de covid-19 qui frappe la République démocratique du Congo depuis la première quinzaine de mars 2020.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires