Dossier Transco : le CNPAV apporte son soutien à l'ODEP qui confirme sa dénonciation au parquet de Matete ce lundi

transco
PAR Deskeco - 12 oct 2020 16:56, Dans Corruption

La campagne "Le Congo n'est pas à vendre" apporte son soutien à l'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) qui va confirmer sa dénonciation au parquet de Matete ce lundi 12 octobre dans le cadre du dossier dit "Transco".

Pour Jean-Claude Mputu, porte-parole du CNPAV, la démarche de l'ODEP est citoyenne et crédible. Ce qui explique l'accompagnement du CNPAV afin de prouver sa solidarité à cette organisation de la société civile qui se démarque par la qualité de ses enquêtes.

"Le CNPAV tenait à accompagner l'ODEP qui fait partie de ses organisations membres pour lui exprimer sa confiance, ses encouragements mais aussi sa solidarité dans cette démarche de recherche de la justice et du combat contre la corruption en RDC. La démarche de l'ODEP est citoyenne. L'ODEP a l'habitude de bien travailler. Et les pièces en sa possession montre à suffisance le grand soupçon de corruption qu'il y a dans ce dossier de TRANSCO. Il était normal en tant qu'organisation citoyenne de saisir la justice afin qu'elle fasse son travail", a déclaré Jean-Claude Mputu au Micro de DESKECO.

Pour rappel, l’Observatoire de la Dépense Publique confirme ce lundi 12 octobre sa dénonciation au parquet de Matete dans le cadre du dossier dit "Transco". Début octobre, l’organisation avait déposé devant la même juridiction au moins 130 pièces à conviction pour démontrer la mauvaise gestion au sein de Transco. Plus d’une semaine plus tard, le parquet avait demandé à l’ODEP de confirmer sa dénonciation.

Dans son rapport, l’ODEP démontre qu’il y a eu détournement des subventions du gouvernement et des recettes par le Directeur Administratif et Financier. L’organisation apporte des preuves sur les allégations des détournements des subventions de carburant, des recettes mobilisées par la société et la location des bus,  des détournements des recettes publicitaires ainsi que la constitution des caisses parallèles. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires