RDC : le paiement de 100 millions USD de Mutanda Mining en 2015 est une « opération régulière », selon une source à la Banque centrale

BCC
PAR Deskeco - 11 aoû 2020, Dans Finances

Le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo, est à son bureau ce mardi 11 août, a confirmé à DESKECO.COM une source interne à la BCC.

Face aux bruits qui courent sur l’interpellation du patron de la BCC dans le soddier de 100 millions USD payés par la société minière Mutanda Mining (MUMI). Notre source a soutenu que Déogratias Mutombo ne s’est pas présenté au bureau de l’Inspection de la Police judiciaire des Parquets le lundi.

« Non, le gouverneur est dans son bureau. Il ne s’est pas présenté alors qu'il a été interpellé. Pour Déogratias Mutombo, c’est une opération régulière, C’est-à-dire que le minier avait payé les 100 millions USD à deux comptes : 80 millions $ au compte national de la BCC et 20 millions au compte de ses réserves internationales en Suisse. L’argent était ramené au Congo et a été utilisé, il y a des traces à la BCC », a confié cette source.

Cette affaire sur les 100 millions USD de Mutanda Mining a été révélée par le Conseiller principal du Chef de l’Etat en charge du Collège Economie et Finances, Marcellin Bilomba, au cours d’une émission sur la radio Congolaise Top Congo FM le samedi 25 juillet.  D’après ce Conseiller, Mutanda Mining avait payé 100 millions USD au titre d’avance sur impôt mais n’a jamais reçu de quittance dûment établie par une régie financière.

Il y a une semaine, l’ancien directeur général de la Direction générale des impôts (DGI), Dieudonné Lokadi, avait été le premier à être interpellé par la Police judiciaire de Parquet pour ce dossier de perception de 100 millions USD Mutanda Mining.  Il a passé 48 heures de garde à vue à l’Inspection de la Police judiciaire des Parquets avant d’être relâché.

Très souvent, le gouvernement, en accord avec les opérateurs économiques, sollicite le paiement avant échéance des impôts en vue de faire face à ses dépenses publiques. Ça avait été le cas avec ce paiement en 2015 de Mutanda Mining.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires