RDC : le solde global d'opinions des chefs d'entreprises plonge à moins 25,7% en mai 2020 (BCC)

Entreprises
PAR Deskeco - 18 juin 2020 09:07, Dans Actualités

Le moral des entrepreneurs en République Démocratique du Congo est au plus bas avec la conjoncture économique qui a été aggravée au deuxième trimestre par la pandémie de Coronavirus.

Selon les estimations de la Banque centrale du Congo (BCC), le solde global d'opinions des chefs d'entreprises s'est établi à -25,7% en mai contre -22,9% le mois précédent.

Ce pessimisme des chefs d'entreprises s'explique par le ralentissement des activités économiques dû à la pandémie de covid-19 tant au niveau de la République démocratique du Congo qu'à l'international.

Les dernières estimations de croissance, sur base des réalisations de production à fin mars 2020, tablent sur une récession plus sévère de l'activité économique en 2020. Selon la BCC le taux de croissance s'établirait à-2,4% contre -1,9% prévu initialement. 

"Cette contraction qui a affecté tous les secteurs d'activité, s'expliquerait principalement par la mesure de confinement des populations aussi bien au plan interne qu'externe", indique l'Institut d'émission dans son communiqué publié le mercredi 17 juin à l'issue de la 5e réunion du Comité de politique monétaire sous la direction du gouverneur Déogratias Mutombo.

C'est depuis le 10 mars que la RDC est affectée par la pandémie du Coronavirus. A ce jour 11 provinces sont touchées. Le pays compte présentement plus de 5000 cas confirmés avec comme épicentre la capitale Kinshasa. Les mesures mises en place par le gouvernement dès la deuxième quinzaine du mois de mars ont suspendu plusieurs activités économiques et les déplacements des populations. Ce qui a sensiblement ralenti l'économie nationale.

Amédée Mwarabu

 

 

 
 

Articles similaires