Tanganyika : le ministre provincial des Finances impose le paiement de taxes à la banque pour éviter le détournement

Zoe Kabila
PAR Deskeco - 30 mai 2020, Dans Actualités

En mission à Monono, chef-lieu du territoire de même nom, le ministre provincial des Finances du Tanganyika, Robert Muyela Kituku, a dénoncé la perception des taxes, de gré à gré, qui passent entre les mains des opérateurs économiques et les agents des services d’assiette dans cette entité territoriale. Ce qui, à l'en croire, est à la base de détournement et de vol des recettes.

Au cours d’une réunion élargie qu’il a tenue vendredi à l’intention des commerçants, des membres de la Société Civile et des responsables des services publics générateurs des recettes, le ministre Robert Muyela a dénoncé cette pratique.

Il a souligné que le gouvernement provincial de Zoé Kabila Mwanzambala (photo) veut l’assainissement du climat  des affaires et que la province ne peut vivre sans taxes. A cet effet, le ministre Muyela a décidé que tout paiement et toute perception des taxes de la province et autres redevances de l’Etat à Manono, soient effectués impérativement à la Banque pour éviter que cette situation ne puisse favoriser la dilapidation des recettes perçues.

Il a fait remarquer une faible mobilisation des recettes de la province dans ce territoire suite au manque de civisme fiscal de la part des contribuables et des percepteurs des services générateurs.

Les participants à la réunion ont, de leur côté, relevé que l’enclavement du territoire de Manono et le mauvais état de la route principale entre Manono et la ville de  Kalemie, ne facilitent pas les conditions d’un trafic fructueux des opérateurs économiques.

Les opérateurs économiques de Manono sont accusés par la société civile d'écouler leurs marchandises dans d'autres provinces voisines. Ce qui fait que la plupart des recettes qui pouvaient être maximisées à Manono profitent à ces provinces. 

Jordan Mayenikini

 
 

Articles similaires