RDC: l’Assemblée nationale demande la libération sans condition de Jean-Jacques Mamba

Actualite
PAR Deskeco - 23 mai 2020, Dans Actualités

L’Assemblée nationale a réagi suite à l’arrestation ce samedi de Jean-Jacques Mamba. Accusé de faux et usage de faux, le député du Mouvement de Libération du Congo (MLC) a été transféré au parquet. 

La chambre basse du parlement « condamne fermement l'arrestation de l'honorable Jean Jacques MAMBA en violation de son immunité parlementaire et des principes fondamentaux de l'État de droit », dit le bureau de l’Assemblée nationale qui « demande sa libération sans conditions ».

Pour Eve Bazaiba, secrétaire générale de MLC, qui se prépare à se rendre au parquet, c’est une situation qui dénote de la « conséquence d'une dictature déguisée ». 

Jean-Jacques Mamba est à l’initiative d’une pétition qui vise la destitution de Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée nationale. Cependant, depuis quelques jours trois députés dont Simon Mpiana ont nié avoir apposé leurs signatures sur le document de la pétition. 

« Simon Mpiana a été confronté à ses collègues qui ont confirmé que c'est bel et bien lui qui avait signé. Pour bousiller l'affaire on arrête l'honorable JJ Mamba. Pourquoi l'UDPS n'aime pas la contradiction?Révoltant », dénonce Bazaiba.

 
 

Articles similaires