RDC : la COGEP recommande au Chef de l'État de confier la sélection des mandataires publics à une structure indépendante

Stori
PAR Deskeco - 16 mar 2020, Dans Actualités

La COGEP (Coalition pour la gouvernance des entreprises publiques du secteur extractif) salue la décision de deux chefs de la majorité au pouvoir (FCC-CACH) de  privilégier "la compétence et la moralité" en lieu et place de l'appartenance politique dans la nomination des prochains mandataires des entreprises publiques.

Ainsi, "La COGEP demande au Président de la République, d'ordonner qu'une structure indépendante soit sélectionnée pour l'organisation du concours afin  de mettre en confiance les citoyens Congolais", indique cette organisation dans un communiqué de presse daté du 16 mars parvenu à DESKECO.COM.

Tout en saluant "l'engagement pris par les hauts responsables de la coalition au pouvoir(FCC-CACH), celui d'éviter la politisation du Portefeuille de l'État", une position qui rencontre celle de la COGEP contenue dans sa lettre adressée au Président de la République en date du 21/01/2020,  l'ONG regrette cependant d'apprendre que "la publication de la liste de mandataires serait imminente" alors que les citoyens Congolais attendent l'organisation d'un concours de recrutement à travers une structure indépendante qui procédera à la sélection des candidats de manière transparente afin  de privilégier la méritocratie et l'excellence". 

Le président de la République, Félix Tshisekedi, en tant que chef de file de CACH (Cap pour le Changement) a rencontré l'ancien président et autorité morale du FCC (Front Commun pour le Congo) le jeudi 12 mars à la Cité de la N'sele, dans la périphérie de Kinshasa.

A l'issue de cette réunion, un compte rendu a été lu par le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe, dans lequel les deux personnalités se sont engagées, dans le cadre des prochaines nominations dans les entreprises publiques, de nommer en fonction de la compétence et de la moralité.

Le communiqué de presse de la COGEP est signé par Me Daudet Kitwa, Me Jean Claude Katende et Me Emmanuel Impala.

Amédée Mwarabu

 

 

 
 

Articles similaires