RDC : l’UE confirme son engagement de 52 millions d’euros en 2020 dans la riposte contre Ebola

drapeau
PAR Deskeco - 25 fév 2020, Dans Actualités

Le chef de Délégation de l'Union européenne (UE) en RDC, l'ambassadeur Jean-Marc Chataigner, a rencontré, le lundi 24 février, le ministre de la santé, Dr. Eteni Longondo, pour faire le point des programmes de coopération en matière de santé, rapporte un communiqué de l’UE.

A cette occasion, l'ambassadeur a confirmé au ministre l'engagement supplémentaire de l'Union européenne pour les projets santé en 2020 de 52 millions Euros (s'ajoutant aux 175 millions d'euros déjà disponibles) dans le cadre de la riposte contre Ebola, en soutien au système de santé de base (42 Millions) et pour la lutte contre l'insécurité alimentaire (10 Millions).

C’est depuis décembre 2019 que la Commission européenne avait annoncé l'octroi de ce montant supplémentaire « pour venir en aide aux populations les plus vulnérables touchées par l’épidémie d’Ebola en République  démocratique du Congo ».

« Ce financement permettra de répondre aux besoins urgents et de continuer à soutenir la population congolaise, notamment pour améliorer la sécurité alimentaire et l’accès à des services de santé de qualité », note le communiqué.

Au cours de «L’Afrique contre le virus Ebola: Un forum du secteur  privé et des partenaires» organisé par l’Union africaine, Jutta Urpilainen, commissaire chargée des partenariats internationaux, s’est exprimée en ces termes : «L’épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo, ainsi que la crise de la sécurité 

alimentaire, aggravent la situation humanitaire. Nous intensifions notre soutien pour répondre aux besoins fondamentaux de la population. Notre nouvelle aide, d’un montant de 50 millions d’euros, permettra d’améliorer l’accès aux soins de santé, d’améliorer le statut nutritionnel des familles, en particulier les enfants, et d’améliorer l’accès à l’eau potable.»

Signalons que la majeure partie du financement, soit 42 millions d’euros, permettra aux personnes vivant dans  des zones touchées par le virus Ebola d’accéder à des soins de santé gratuits et de qualité, y compris  ceux contre la malnutrition. Les 10 millions d’euros restants contribueront à faire face à la crise de la sécurité alimentaire en RDC, deuxième crise la plus grave.

Rappelons que l’Union européenne contribue largement à la lutte contre Ebola au moyen d’une série de mesures et  dans le droit fil du plan stratégique de lutte contre Ebola mis en place par le ministre de la santé en RDC en coopération avec l’Organisation mondiale de la santé. Depuis le début de l’épidémie d’Ebola en cours, l’UE a fourni une aide humanitaire de 47 millions d’euros en faveur de l’organisation de l’aide en RDC dans le cadre de diverses actions menées dans la lutte contre  l’épidémie d’Ebola dans les zones touchées et à haut risque.

En plus de son soutien financier à la lutte contre Ebola, l’UE fournit également des experts, en mettant à disposition le service aérien humanitaire d’ECHO Flight afin d’aider au travail humanitaire sur le terrain,  en soutenant le développement et la recherche de vaccins et en soutenant le secteur de la santé en  RDC.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires