RDC : Le DG de l’OGEFREM boucle sa tournée de sensibilisation sur la FERE, la FERI et l’AD dans le Grand Kivu

ogefrem
PAR Deskeco - 25 nov 2019, Dans Entreprises

Le directeur général de l’Office de gestion de fret multimodal (OGEFERM), Patient Sayiba Tambwe, a regagné Kinshasa le dimanche 24 novembre après avoir bouclé sa tournée de 15 jours qu’il a commencé d’abord par le Nord-Kivu puis au Sud-Kivu et enfin dans le Maniema. L’objet de cette itinérance était de sensibiliser les parties prenantes à l’import-export aux nouveaux documents exigibles.

A l’étape du Sud-Kivu, le DG de l’OGEFREM est arrivé par l’aéroport de Kavumu à Bukavu le lundi dernier dans le cadre de son itinérance.  Dès son arrivée, Patient Sayiba Tambwe s'est tout de suite mis au travail. Il est allé présenter ses civilités au Gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje, avec qui ils partagent une longue amitié et un passé commun des directeurs provinciaux, l'un à la CNSS et l'autre à OGEFREM.

Poursuivant son agenda,  le DG de l'Office de gestion du Fret Multimodal a réuni les directeurs provinciaux de la DGDA, de l'OCC et de l'OGEFREM pour rappeler « la collaboration indispensable » entre ces services afin de maximiser les recettes et renflouer les caisses de l'Etat.  Patient Sayiba Tambwe a ensuite fait le tour du propriétaire dans les installations de l'OGRFREM/Bukavu en visitant les locaux du bâtiment avant d'échanger avec tout le personnel sur la situation générale de la direction régionale du Sud-Kivu.

Les opérateurs économiques membres de la FEC section du Sud Kivu ont eux aussi eu un échange constructif avec le patron de l'OGEFREM sur les différents défis auxquels tous sont confrontés.  Une opportunité pour Patient Sayiba Tambwe de dérouler son discours sur les documents exigibles désormais à toute importation et à toute exportation en République démocratique du Congo. La fiche électronique de renseignement à l'importation (FERI), la fiche électronique de renseignement à l'exportation (FERE) et l'attestation de destination (AD) sont des éléments de traçabilité des Frets et des instruments de souveraineté nationale, a-t-il martelé.

Il a expliqué la pertinence de ces documents de facilitation de commerce et insisté sur le fait que ce ne sont pas de taxes mais des frais administratifs y sont rattachés. Il y a donc intérêt que la souscription de la FERI se fasse à l'origine pour éviter la régularisation à l'arrivée.

La série des rencontres du directeur général de l'Office de gestion du Fret Multimodal dans la ville de Bukavu s'est terminée par son échange avec les deux structures des commissionnaires en douane du Sud Kivu à savoir l'association congolaise des commissaires agréés en douane (ACCAD) et l'Union des commissaires en douane (UCD). Tous les déclarants en douane présents à cette rencontre ont salué la proximité avec l'OGEFREM et encouragé Patient Sayiba à ne pas fléchir dans sa volonté de redynamiser le comité provincial de facilitation piloté par la FEC et dont le secrétariat exécutif est assuré par l'OGEFREM.

Avec le sentiment d'avoir joué pleinement son rôle, le DG Sayiba a repris son bâton de pèlerin pour le poste frontalier de Kamanyola et la ville d'Uvira. Et sur place, il s'est livré au même exercice de sensibilisation des acteurs des frontières et les déclarants en douane. Toutes les questions pratiques ont trouvé des réponses auprès de la délégation que conduisait le DG de l'OGEFREM. 

Ogefrem kalundu

A Uvira, en plus d'un échange avec le maire de la ville, Patient Sayiba Tambwe s'est rendu au port de Kalundu qui a bénéficié d'un désensablement dans le cadre d'un projet de réhabilitation conclu dans un mémorandum d'entente signé entre le gouvernement de la RDC et un consortium privé.  La FEC et les déclarants en douane d'Uvira ont eu également une séance d’échange avec la délégation de l’OGEFREM. Au terme d'une âpre discussion, les vues se sont harmonisées pour une réelle facilitation. Le dg de l'OGEFREM s'était engagé, dans son itinérance, de ne laisser aucune agence sans palper ses réalités.

L’étape de Maniema

Comme partout ailleurs, à l’étape de Kindu dans la province du Maniema, il s'est présenté le samedi 23 novembre chez le gouverneur du Maniema, Augustin Musafiri, pour des civilités. Ensuite, il a réuni les milieux d'affaires, les déclarants en douane, la DGDA et l'OCC pour un discours de conscientisation sur le civisme fiscal qui est promu par les trois documents mis en place par l’Office : FERI, FERE et  AD. Pour une province enclavée comme le Maniema, les défis logistiques pour les chargeurs sont importants, a-t-il constaté.

ogefrem kindu

En sa qualité de syndicat de chargeur et dans sa mission de facilitation de commerce, l'OGEFREM s'est engagé, à travers son  directeur général, à accompagner les opérateurs économiques de cette contrée. Ainsi, ils pourront participer aux ateliers et différents fora organisés dans les corridors central et du Nord pour leur renforcement des capacités et leur réelle compétitivité. C'est l'engagement pris par le dg de l'OGEFREM avant de faire un tour du propriétaire à l'agence de Kindu où il a apporté des solutions aux problèmes qui se posaient. Ça a été une dernière étape d'une itinérance de 15 jours qui a conduit le manager de l'OGEFREM et sa délégation dans tout le Grand Kivu.

A (RE) lire: https://deskeco.com/2019/11/12/rdc-logefrem-sensibilise-les-operateurs-economiques-du-nord-kivu-sur-la-fere-la-feri-et

L’OGEFREM a reçu mission de contrôler  toutes les marchandises, sans exception, qui entrent et sortent de la RDC afin de mieux assurer la sécurité. En tant qu’Établissement public et bras séculier de l’Etat dans ce domaine, il a reçu du gouvernement congolais la mission d’assurer la gestion du fret national à l’importation comme à l’exportation. C’est dans ce cadre que l’OGEFREM a mis en place, depuis décembre 2018, les mécanismes de souscription des documents électroniques de suivi des cargaisons comme la FERI, la FERE et l’AD.

Amédée Mwarabu

 

 
 

Articles similaires