La RDC a levé 37 millions USD en octobre 2019 par les bons du Trésor sur le marché intérieur

Gouverneur bcc
PAR Deskeco - 08 nov 2019, Dans Actualités

La relance du marché des valeurs des bons du Trésor en République démocratique du Congo en octobre 2019 a récolté un net « succès »n selon le gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Déogratias Mutombo. Alors que la RDC veut lever 150 milliards de CDF durant ce quatrième trimestre 2019, juste au mois d’octobre les bons du trésor ont rapporté 62 milliards de CDF (37,14 millions USD au taux budgétaire moyen révisé de 1669 francs congolais le dollar américain).

« La situation des finances publiques au mois d’octobre est restée marquée par la mise en place d’un marché des valeurs du Trésor en vue de contribuer à la stabilité monétaire via un financement saint des besoins de l’Etat. Ainsi, le lancement des bons du trésor a permis à l’Etat de lever 62,0 milliards de CDF contre un prévision de 48,0 milliards de CDF, dans un contexte d’une forte demande des titres publics atteignant 137 milliards de CDF », note le communiqué de presse  publié ce vendredi 8 novembre par la Banque centrale du Congo (BCC) à l’issue de la 9èmeréunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) qu’a présidé Déogratias Mutombo.

« Le gouvernement avait publié un calendrier de ces émissions des bons du trésor pour le dernier trimestre 2019 pour lever un montant de 150 milliards de CDF en raison de 48 milliards de CDF pour le mois d’octobre. Pour le mois d’octobre, au lieu de 48 milliards de CDF, l’Etat a levé 62 milliards de CDF et les souscriptions ont largement dépassé les appels d’offre de l’Etat avec un taux de couverture de plus ou moins 300%. Mais lorsqu’on considère toutes les adjudications qui ont été organisées jusqu’au 5 novembre 2019, la somme levée par le Trésor est de 67 milliards de CDF, les appels d’offres 53 milliards de CDF, les souscriptions 178 milliards de CDF, soit un taux de couverture qui dépasse 300% avec un taux d’intérêt moyen de 4,4% l’an. Je vous rappelle que la perception de risque sur le marché bancaire est telle que les banques prêtent en franc congolais au taux de plus ou moins 25% l’an. Mais là avec les bons du Trésor, les banques prêtent à 4,4%. Donc c’est un grand succès que nous avons récolté avec cette grande réforme », a dit Déogratias Mutombo, réagissant sur le lancement du marché des valeurs du Trésor en RDC, lors de la traditionnelle conférence de presse organisée après chaque réunion de CPM.

Amédée MK

 

Articles similaires