RDC : le Gouvernement lance l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le secteur privé

Ph/actualite.cd
PAR Deskeco - 31 oct 2019, Dans Entreprises

Le ministère des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises, Artisanat a procédé, le mercredi 30 octobre 2019 à Kinshasa, au lancement officiel des activités de l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le secteur privé (ARSP). C’était en présence du vice-premier ministre, ministre du Plan, Mme Elysée Munembwe, représentante du Premier ministre, et de quelques membres du gouvernement, mais aussi des députés nationaux, des chefs des missions diplomatiques ainsi que des membres des conseils d’administration des entreprises du portefeuille d’Etat et des établissements publics.

Selon les officiels, cette initiative patronnée par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, vient concrétiser sa vision pérenne favorisant l’entreprenariat dans le secteur privé en République démocratique du Congo. « Le lancement officiel des activités de l’ARSP représente un tournant décisif dans le quotidien économique et entrepreneuriale en Rdc. Il est question d’une opportunité inédite et historique dans la perspective de la génération d’une classe moyenne congolaise », renseignent-ils.

A en croire le ministre des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises, Artisanat, Justin Kalumba Mwana-Ngongo, l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le secteur privé représente un acte politique fort et traduit un patriotisme économique qu’il est personnellement prêt à assumer « sans le moindre complexe ». Dans son discours, il a relevé les menaces éventuelles auxquelles seraient confrontés les services de l’ARSP et en a, d’ores et déjà, proposé des solutions en amont.

Avant le lancement effectif de ces activités de l’ARSP, différentes allocutions se sont succédées, suivies d’une projection vidéo montrant aux acteurs de la sous-traitance les étapes d’enregistrements en ligne par l’ARSP. 

Il sied de signaler que l’assistance venue pour la circonstance a exprimé sa satisfaction sur ce programme. Plusieurs entrepreneurs affirment attendre l’exécution des résolutions qui seront prises par l’ARSP.

Lepetit Baende

Articles similaires