RDC : Yuma se réjouit de la résolution du conflit avec Katanga Mining, filiale de Glencore

PAR Deskeco - 14 juin 2018, Dans Actualités

La Gécamines s’est réjouie de la résolution de litige avec la filiale minière de Glencore, Katanga Mining. Le différend était survenu à la suite d’une insuffisance de capital de la filiale d’exploitation de Katanga, Kamoto Copper Company (KCC).

« Je suis heureux d’annoncer qu’après un peu plus de deux mois de discussion, un accord favorable à toutes les parties prenantes de Kamoto Copper Company ait été trouvé (…). Nous pensons réellement qu’à la fin de cette année KCC pourra assurer l’impôt sur le revenu. Je remercie Katanga Mining. C’est un engagement gagnant-gagnant. C’est ce que nous demandons à tous nos partenaires », a dit Albert Yuma, PCA de Gécamines, ce jeudi 14 juin 2018 à l’occasion de l’ouverture de DRC Mining Week à Lubumbashi

Contexte

Glencore a accepté d’annuler 5,6 milliards de dollars de dette, en la convertissant en une nouvelle participation de KCC, afin de sauvegarder la coentreprise entre Katanga et la Gécamines en RDC, qui devrait devenir le plus grand producteur mondial de matériaux de batterie.

Cela fait suite à une action en justice intentée par Gécamines en avril pour dissoudre KCC et prendre le contrôle de ses licences minières. Les participations de Katanga et Gécamines dans KCC restent inchangées (75% et 25% respectivement).

L’accord verra la dette de KCC passer de plus de 9 milliards de dollars à 3,4 milliards de dollars.

De plus, Katanga a accepté de verser à la Gécamines un montant unique de 150 millions de dollars lié à des différends commerciaux historiques, ainsi que 41 millions de dollars pour couvrir les dépenses engagées dans le cadre d’un programme d’exploration.

La Gécamines sera également libérée de l’obligation de rembourser 57 millions de dollars en coûts d’entrepreneur et de remplacer ou d’offrir une compensation financière pour les réserves minérales évaluées à 285 millions de dollars.

Articles similaires