RDC : L’administration publique ne dispose pas d’un charroi automobile

PAR Deskeco - 19 aoû 2019, Dans Actualités

Le Ministère des infrastructures et travaux publics a indiqué que l’Etat congolais ne dispose pas d’un charroi automobile. Et que les véhicules achetés par les institutions et Ministères ne sont nullement comptabilisés par le Service de transport administratif (STA). L’annonce a été fait lors de la présentation de ses prévisions budgétaires 2020, vendredi 16 août 2019, au Cercle de Kinshasa.

« Il n’existe pas un système comptable des véhicules, qui sont achetés par les différents services de l’Etat. Nous n’avons pas non plus des moyens pour contraindre les acquéreurs à communiquer à l’autorité de tutelle les nombres des véhicules achetés au courant de l’année », s’inquiète un haut cadre du service de transport administratif.

"Les véhicules achetés par l’Etat ne portent pas l’immatriculation « STA ». Leurs utilisateurs préfèrent l’immatriculation des privés. Ce qui fait perdre des traces et ce qui ne permet pas au Ministère des ITPR d’identifier régulièrement les véhicules achetés par l’Etat. Par contre les véhicules du personnel administratif privé portent l’immatriculation « STA », s’exclame un agent de la DGRAD.

Même cas avec les provinces, il n’existe pas de mécanisme mis en place par l’Etat congolais pour l’identification des véhicules achetés par les différentes autorités, notamment au niveau du Gouvernorat, des assemblées provinciales de l’administration provinciale.

L’absence d’une base des données complique le déclassement

« Nous ne disposons pas d’une base de donnée des véhicules de l’Etat. La situation que nous connaissons, c’est celle de la ville de Kinshasa où siège les institutions de la République », indique un agent du service de transport administratif. Nous faisons face à une opposition des services pour le contrôle des acquisitions des véhicules de l’Etat, a-t-il ajouté.

Entre temps, le service ne mobilise que 207 538 mille dollars USD au titre de droit de vente de matériels ou mobiliers déclassés, renseigne le rapport d’exécution du budget 2018 du Ministère des infrastructures et travaux publics.

Pour l’instant, le Service de transport administratif ne dispose pas de statistique des acquisitions par administration ou institution et fait ses prévisions de manière aléatoire.

VM

 

 

Articles similaires